Les triathlètes canadiens amorcent la période de qualification olympique du relais mixte

VICTORIA—Les meilleurs triathlètes du Canada seront parmi les 18 nations qui amorceront la période de qualification olympique, le 7 juin, pour la compétition de relais mixte qui sera présentée pour la première fois à Tokyo en 2020.

Le Canada enverra un groupe expérimenté de six athlètes à la Série de relais mixte de l’ITU à Nottingham.  Ces athlètes ont tous soit fait partie de l’équipe qui a terminé quatrième aux Jeux du Commonwealth de 2018 à Gold Coast, en Australie, ou de l’équipe qui a pris le cinquième rang aux Championnats du monde de relais mixte 2017 à Hambourg, en Allemagne.

L’équipe canadienne sera menée par trois membres de l’équipe des Jeux du Commonwealth, soit Tyler Mislawchuk (Oak Bluff, Man), qui vient d’inscrire son meilleur résultat en carrière en Série de triathlon mondial avec une quatrième place, Joanna Brown (Carp, Ont), qui est devenue la quatrième Canadienne à monter sur le podium des Jeux du Commonwealth ce printemps lorsqu’elle a remporté une médaille de bronze et qui se retrouve avec les meneuses du triathlon mondial depuis les deux dernières années, et Matt Sharpe (Victoria), qui gravit les échelons du classement international. L’athlète olympique Amélie Kretz (Blainville, Qc), qui était de l’équipe qui a obtenu le meilleur résultat canadien aux Championnats du monde depuis que l’événement a été déplacé à Hambourg, une cinquième place, tient à participer à son premier relais cette année.

Deux autres membres de l’équipe canadienne des Jeux du Commonwealth,  Desirae Ridenour (Cowichan Bay, C.-B.) et Alexis Lepage (Gatineau, Qc) se joindront à l’équipe de Nottingham à titre de remplaçants.

«L’équipe de relais mixte est au cœur de la stratégie de haute performance de Triathlon Canada à l’aube de 2020 et nous sommes entre de bonnes mains avec ce groupe d’athlètes extrêmement déterminés qui mène notre programme», a déclaré Eugene Liang, directeur de la haute performance de Triathlon Canada. « Chacun de ces athlètes a prouvé qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs au monde, ayant obtenu des résultats dans des conditions de pression intense. Nous entamons maintenant une période de qualification très importante. Nottingham sera une autre occasion d’évaluer où nous en sommes et d’identifier le travail qui doit être fait pour atteindre nos objectifs en vue de Tokyo. »

Récemment nommée discipline olympique officielle des Jeux de 2020, le relais par équipe mixte est l’un des événements les plus palpitants du triathlon. Des équipes de deux hommes et deux femmes effectuent chacune un triathlon de courte distance (300 m de natation, 7 km de vélo, 1,6 km de course à pied) avant de donner le relais à leur coéquipier pour la prochaine étape. Avec son format rapide et imprévisible, les athlètes l’adorent et les spectateurs l’apprécient à la fois sur place et à la télévision, ce qui en fait l’un des formats les plus spectaculaires du circuit.

«L’ajout du relais mixte au programme olympique est importante pour notre sport tant au Canada que partout dans le monde. Comme nous l’avons vu aux Jeux du Commonwealth, cette discipline est excitante pour les spectateurs, captivante, remplie d’action et sera un autre catalyseur pour stimuler la croissance de la Nation Triathlon Canada », a ajouté Liang. « Je suis impatient de voir la progression de notre programme. »

Le meilleur résultat du Canada aux Championnats du monde de relais par équipes mixtes est survenu en 2009 lorsque l’équipe dirigée par Simon Whitfield a remporté la médaille de bronze à Des Moines, en Iowa.

Les Championnats du monde de relais mixtes 2018 se tiendront à nouveau à Hambourg, en Allemagne, du 14 au 15 juillet.

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics, Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest