Age Group
Join the startline

Para Triathlon

Para Triathlon

Triathlon Canada a développé l’un des meilleurs programmes para-sportifs au monde au cours de la dernière décennie sous la direction de l’entraîneur en chef et olympienne, Carolyn Murray.

Le para triathlon, l’un des sports les plus récents ajoutés à la famille des Jeux paralympiques, a fait ses débuts aux Jeux de Rio en 2016, où le Canadien Stefan Daniel a célébré une médaille d’argent. Depuis cette journée décisive sur la plage de Copacabana, le sport n’a pas perdu de vue ses deux principaux objectifs : initier davantage de Canadiens handicapés au triathlon et former davantage de médaillés canadiens.

Le programme reçoit les meilleures notes pour avoir rempli sa mission jusqu’à présent, puisqu’il a célébré les multiples podiums internationaux de Stefan Daniel, qui est maintenant quatre fois champion du monde, de l’Ontarienne Jessica Tuomela, qui est classée troisième au monde et a remporté une médaille de bronze aux championnats du monde de 2019, et les multiples podiums de Kamylle Frenette, une jeune talent du Nouveau-Brunswick.

Il y a six classements de médailles pour les hommes et les femmes.  Les personnes ayant de divers types de handicaps pratiquent ce sport, notamment les personnes en fauteuil roulant, les amputés et les athlètes malvoyants. Elles sont classées en fonction de leurs capacités et peuvent utiliser un équipement adapté pour faciliter leurs mouvements. Par exemple, les compétiteurs paraplégiques ou les utilisateurs de fauteuil roulant peuvent utiliser un vélo manuel appelé vélo à main, en tournant les pédales avec leurs mains, pour l’étape de cyclisme, et participer à la course en fauteuil roulant.

Bien qu’il s’agisse d’un sport relativement nouveau, Triathlon Canada cherche à s’appuyer sur sa réussite pour former davantage de para-triathlètes et d’entraîneurs dans tout le pays, à tous les niveaux du sport – de ceux qui s’intéressent au sport de proximité à ceux qui rêvent de monter sur le podium aux Jeux paralympiques.

Cheminement

Aperçu

En tant que sport paralympique, le para triathlon est composé d’une natation de 750 mètres, d’un vélo de 20 kilomètres et d’une course à pied de 5 kilomètres, le temps passé en transition entre chaque discipline contribuant au temps total de l’athlète (également appelé triathlon « sprint »).  Cependant, il existe des possibilités de course et des para athlètes qui participent à des épreuves de triathlon sur toutes les distances.  Le terme « triathlon » englobe également d’autres formats, collectivement appelés « multisports ».  Il s’agit notamment du duathlon, de l’aquathlon, de l’aquabike, du triathlon cross et du triathlon longue distance.  Ce sport offre de nombreuses opportunités et possibilités !

Le point de départ pour tous les athlètes devrait être de communiquer avec les organisations para-sportives au sein de leurs communautés.  Ces organisations fourniront une base solide pour la compétition dans tout sport para.  Voir la section « ressources » ci-dessous pour des informations sur les programmes communautaires.

Les volets « Communauté » et « Haute performance » décrits ci-dessous sont deux voies uniques avec des objectifs de participation et de compétition différents.  Cependant, les athlètes peuvent passer d’une voie à l’autre à tout moment.  La classification n’est requise qu’une fois qu’un athlète a été identifié pour la compétition de haute performance, et cela se fait dans un événement de l’Union internationale de triathlon (ITU).

 

Cheminement du sport communautaire

  1. Remplir un formulaire d’admission
  2. Prenez contact avec un représentant régional du paratriathlon
  3. Prenez contact avec un entraîneur et un club de triathlon
  4. Se procurer des équipements et rechercher des lieus d’entraînement appropriés
  5. Développer un programme d’entraînement et des objectifs de compétition

Cheminement du sport de haute performance

  1. Remplir un formulaire d’admission et un formulaire de diagnostic médical de l’ITU
  2. Organiser une entrevue pour l’entrée dans un programme national
  3. Participer à un camp d’identification de talents
  4. Établir un environnement optimal de performance quotidienne
  5. Classification complète / Competition international
Comment adhérer au programme

Le premier point d’entrée pour le programme de paratriathlon, quel que soit le parcours, est de remplir un formulaire d’admission.  Ce formulaire sert à recueillir des informations de base afin de déterminer le meilleur chemin à suivre pour tout athlète désireux de rejoindre le sport et constitue le mécanisme permettant d’exprimer son intérêt.

Cliquez ici pour télécharger le formulaire d’inscription au paratriathlon.

Tous les formulaires doivent être soumis à 

Triathlon Canada travaille actuellement à la mise en place d’un plus grand nombre de représentants et d’entraîneurs régionaux de para triathlon afin de mieux soutenir ce programme.

 

Équipement

Équipement nécessaire

S’approvisionner en matériel peut sembler être une tâche ardue, mais il existe de nombreux programmes pour faciliter ce processus.  Vous n’avez PAS besoin d’un vélo à main ou d’un fauteuil de course tout neuf pour vous engager dans le para triathlon.  Différents équipements sont nécessaires pour différentes catégories.  Voici un bref résumé des besoins en matière d’équipement spécialisé :

 

PTWC  

  • Nage – une paire de pantalons de combinaison isothermique peut être nécessaire (flottaison)
  • Vélo – un vélo à main est nécessaire
  • Course à pied – un fauteuil roulant de course est nécessaire  

PTS  

  • Nage – les adaptations physique approuvées sont autorisées
  • Vélo – les adaptations physiques et de vélo approuvées sont autorisées
  • Course à pied –les adaptations physique approuvées sont autorisées   

PTVI*

  • Nage – un lien est nécessaire entre le guide et l’athlète
  • Vélo – un tandem est requis
  • Course à pied – un lien est nécessaire entre le guide et l’athlète

*Note: Tous les athlètes PTVI1 doivent porter des lunettes opaques pendant toute l’épreuve.

 

Comment s’approvisionner en équipement

Il existe un bon système de soutien pour obtenir de l’équipement para spécialisé.  Le meilleur endroit pour commencer est la liste des organisations para sportives fournie dans la section « ressources » ci-dessous.  Il existe également souvent des subventions pour aider à couvrir les coûts accessibles par le biais du système sportif provincial.

Classes de compétition et classification

Aperçu
Il y a 6 épreuves de médailles représentant des classes de sport dans le paratriathlon définies comme suit ; il y a des descriptions détaillées pour chacune dans les sections ci-dessous :

  • PTWC – Personnes en fauteuil roulant (2 sous-catégories – PTWC1 & PTWC2)
  • PTS2 –  Déficiences graves*
  • PTS3 – Déficiences significatives*
  • PTS4 – Déficiences modérées*
  • PTS5 – Déficiences légères*
  • PTVI – Déficience visuelle totale ou partielle (3 sous-catégories – PTVI1, PTVI2, & PTVI3)

*les athlètes peuvent utiliser des prothèses approuvées ou d’autres dispositifs de soutien pour les segments du vélo et de la course

 

Classe (PTWC) : Para triathlon en fauteuil roulant

La classe PTWC comprend les athlètes présentant des limitations d’activité comparables et une déficience (incluant sans s’y limiter) de la puissance musculaire, une déficience des membres, une hypertonie, une ataxie ou une athétose.  Cette classe comprend deux sous-classes : PTWC1 & PTWC2.  Les PTWC1 sont les utilisateurs de fauteuils roulants les plus handicapés, et les PTWC2 sont les utilisateurs de fauteuils roulants les moins handicapés.  Tous les athlètes de la classe PTWC doivent utiliser un vélo à main couché sur le parcours de vélo et un fauteuil roulant de course sur le parcours de course.

Les classes PTWC1 et PTWC2 concourent ensemble en utilisant un système de départ échelonné.  La classe PTWC1 reçoit le premier temps de départ, suivie de la classe PTWC2. Par example (temps d’horloge de course):

 

  • Départ 1  – PTWC1 Homme: 0:00
  • Départ 2 – PTWC2 Homme: +3:08
  • Départ 3  – PTWC1 Femme: 0:00
  • Départ 4 – PTWC2 Femme: +4:08

Veuillez consulter les Règles de compétition de l’ITU pour confirmer les écarts de départ.

 

Classe (PTS) Para triathlon debout
La catégorie PTS comprend les athlètes souffrant de limitations des membres inférieurs et/ou supérieurs.  Cette catégorie comprend 4 sous-classes (PTS2, PTS3, PTS4, PTS5).  Les numéros des classes inférieures représentent les plus grandes limitations, allant de sévères à légères.  Chaque sous-classe comprend des athlètes présentant des limitations d’activité comparables, notamment (mais pas exclusivement) une déficience des membres, une hypertonie, une ataxie et/ou une athétose et une altération de la puissance musculaire/de l’amplitude des mouvements.

Réglementé par la International Triathlon Union (ITU), l’utilisation de prothèses ou d’autres dispositifs de soutien approuvés pour les segments de course et de vélo est autorisée, tout comme les modifications de vélo.

Chaque sous-catégorie de PTS a une heure de départ homme/femme autonome avec des résultats compilés par sous-catégorie.

 

Classe (PTVI) Para triathlon déficit visuel

La catégorie PTVI comprend les athlètes ayant une déficience visuelle.  Cette catégorie comprend 3 sous-catégories basées sur le niveau de déficience visuelle (PTVI1, PTVI2 & PTVI3).

  • PTVI1 représente les athlètes qui ont une cécité totale des deux yeux,
  • PTVI2 représente les athlètes ayant une vision partielle avec de graves limitations, et
  • PTVI3 représente les athlètes ayant une vision partielle avec des limitations moins sévères.

Comme pour toutes les classes de paratriathlon – il y a toute une série de participants classés dans chaque sous-catégorie.  Les athlètes du PTVI1 sont tenus de porter des lunettes de protection ou des lunettes occultantes pendant toute la durée de la course afin de garantir un terrain de jeu égal.

Tous les athlètes du PTVI courent avec un guide voyant.  Un vélo tandem est nécessaire pour le segment des vélos. Une longe doit être utilisée pendant les portions de natation et de course à pied de l’épreuve.  Pour les courses de haute performance, le guide doit répondre aux critères suivants :

  • Doit être le même guide pendant toute la durée de l’événement (nage, vélo, course à pied)
  • Doit être de la même nationalité que l’athlète
  • Doit être du même sexe que l’athlète

Les classes PTVI concourrent en utilisant un système de départ échelonné.  La classe PTVI1 reçoit la première vague de départ, suivie des classes PTVI2/3.   Par example (temps d’horloge de course): 

  • Départ 1 – PTVI 1 Homme: 0:00
  • Départ 2 – PTVI 2/3 Homme: +3:21
  • Départ 3 – PTVI 1 Femme: 0:00
  • Départ 4 – PTVI 2/3 Femme: +3:48

Veuillez consulter les Règles de compétition de l’ITU pour confirmer les écarts de départ.

 

Processus de classification
Le processus de classification varie en fonction de la nature du handicap de chaque athlète.  Un rendez-vous de classification peut prendre entre 30 minutes et 2 heures.  Le processus permet d’évaluer l’impact du handicap de chaque athlète sur sa capacité à participer à des compétitions de triathlon.  Le résultat est déterminé sur la base des capacités testées, plutôt que sur le handicap. La classification est traitée par un comité de classification de l’ITU, à l’exception des classifications relatives aux déficiences visuelles qui sont complétées par le International Blind Sports Federation (IBSA).

Le processus d’évaluation des athlètes consiste en ce qui suit :

  • Soumission d’un formulaire de diagnostic médical des déficiences de l’ITU
  • Une évaluation physique
  • Une évaluation technique
  • Un bilan d’observation

Le formulaire ITU Impairments Medical Diagnostic Form doit être rempli par un médecin ou un consultant avant la nomination au classement.

L’évaluation physique est effectuée par la commission de classification afin d’établir si l’athlète a une déficience admissible qui répond aux critères minimums d’invalidité pertinents.

L‘évaluation technique est effectuée par le comité de classification afin de déterminer la capacité de l’athlète à effectuer des tâches et des activités spécifiques faisant partie du triathlon (natation, vélo et/ou course) dans un environnement non compétitif.  Des évaluations supplémentaires peuvent également être requises.

L’évaluation d’observation est effectuée pour s’assurer que les résultats des évaluations physiques et techniques de l’athlète se reflètent dans la capacité de l’athlète à performer dans la compétition.

 

Ressources

Ressources

Tous les documents de référence téléchargeables sur le para triathlon sont disponibles sur le lien fourni ci-dessous.  Ils comprennent des formulaires d’admission, des informations sur le parcours et une liste complète des organismes de soutien internationaux, nationaux et provinciaux.

Cliquez ici pour toutes les publications du para triathlon.

Nation Triathlon Canada. Nous voulons. Nous pouvons. Ne manquez jamais une mise à jour.

commanditaires
Triathlon Canada

La ligne de départ officielle pour le triathlon au Canada, menant certains sur le chemin du podium et inspirant les autres à réaliser leurs meilleures performances.

Bureau national de
Triathlon Canada
1925 rue Blanshard, bureau 121
Victoria, Colombie-Britannique
Canada  V8T 4J2
Téléphone: 250.412.1795
Téléc.: 250.412.1794

Heures de bureau: 9h00 à 17h00 (heure du Pacifique)
    

Partenaires provinciaux

BCABSKMBONQCNBNSPENL

Pin It on Pinterest