Les meilleurs Canadiens brillent lors de la première journée du Championnat canadien de triathlon disputé dans la capitale nationale

OTTAWA—Alexis Lepage et Joanna Brown ont mené les meilleurs triathlètes du pays lors de la qualification de la Coupe américaine premium de triathlon sprint CAMTRI disputée sur deux jours, qui sert également de Championnat canadien à Ottawa cette fin de semaine.

Deux favoris locaux se sont montrés à la hauteur lors de la qualification de samedi sur distance super-sprint, qui est composée de 300 mètres de natation, 8km de vélo et une course éclair de 1,5km le long du canal Rideau.

Lepage, âgé de 22 ans, qui a grandi tout près à Gatineau, a dominé le tableau de 30 qui se disputeront le titre national lors de la finale dimanche. Lepage a enregistré le temps le plus rapide de la journée avec 19:39.3 après avoir franchi la ligne d’arrivée en premier de la deuxième vague masculine de quatre.

« Je me suis senti très à l’aise aujourd’hui et je n’ai pas poussé tant que ça», a déclaré Lepage, qui s’est ajouté aux sept premiers de chaque vague accompagnés des deux temps le plus rapides du classement global pour accéder à l’événement vedette de dimanche. « Nous avons travaillé fort sur le vélo et avions environ 10 secondes d’écart avant d’amorcer la course à pied. J’ai couru fort pour gagner. Cette distance est semblable à ce qui se passera au relais mixte des prochains Jeux olympiques, donc on je me dois d’aller vite parce que je veux être à Tokyo. Aujourd’hui, j’ai montré que je peux être rapide. »

L’athlète olympique Tyler Mislawchuk a terminé à quatre secondes de Lepage dans la vague masculine la plus rapide de la journée, enregistrant un temps de 19:43.6.

Jérémy Briand, de Sainte-Julie au Québec, a enregistré le troisième temps le plus rapide de la journée avec 19: 48.8 pour gagner la troisième vague masculine, tandis que Michael Lori, de Tecumseh, en Ontario, a donné le ton aux Canadiens avec le premier groupe masculin à plonger dans le lac Dow avant de s’élancer sur le parcours sillonnant les sites historiques d’Ottawa.

« C’était super. La nage était très difficile. Les plus jeunes ont poussé fort ce qui a augmenté la difficulté. Nous avons bien travaillé ensemble dur le vélo. Nous étions environ sept, et nous avons été rejoints par trois autres à mi-chemin, donc ça a donné une bonne étape de course. Nous avons dû pousser tout au long de la course », a déclaré Lori.   « Ce n’était pas super facile, mais nous devions encore économiser de l’énergie pour la finale. Ce fut une bonne journée dans l’ensemble, et j’adore le parcours. J’ai besoin de récupérer aussi vite que possible après aujourd’hui. »

Le Calgarien Stefan Daniel a attiré des regards dans la vague finale. Le médaillé d’argent paralympique de 2016 s’est accroché lors de la nage de 300 mètres avant de passer au groupe de tête de l’étape de vélo. Daniel, qui n’est pas inconnu des épreuves pour athlètes valides et a remporté le championnat national junior il y a deux ans, a couru à l’arrière du peloton de tête jusqu’aux 100 derniers mètres où il a pris la tête pour franchir la ligne d’arrivée en premier.

De son côté, la double médaillée de la Coupe du monde, Joanna Brown, a profité de l’avantage du terrain pour décrocher le meilleur temps de la journée, avec 21: 24,1, et mener les 30 premières de la qualification en vue de la finale de dimanche. La résidente de Carp, en Ontario, âgée de 24 ans, est descendue de son vélo avec six autres femmes avant de bondir de la deuxième transition et s’éloigner de sa concurrence pour remporter la première vague de qualification.

« Ça a été difficile. Je ne suis jamais préparée pour la douleur qui accompagne un super-sprint. C’est un genre d’intensité différent pour lequel nous nous entraînons parfois, mais de le mettre en application dans une course est vraiment difficile », a déclaré Brown. « La stratégie consiste à aller aussi fort que possible pour aussi longtemps que vous le pouvez. Il n’y a pas de véritable cadence. Il suffit de pousser et d’aller aussi fort que vous le pouvez, et de savoir que votre condition physique vous servira parce que la course ne dure que 20 minutes à la fois. »

Paula Findlay, d’Edmonton, s’est également démarquée samedi. La quintuple gagnante d’une épreuve de la Série mondiale de triathlon s’est acharnée à trouver son chemin vers l’avant de la troisième vague féminine. Se retrouvant au deuxième rang jusqu’au dernier virage avant le dernier droit, l’athlète olympique de 28 ans a enregistré le deuxième temps le plus rapide de la journée avec 21: 30.3.

Amélie Kretz, qui a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Rio en 2016, a facilement remporté la quatrième et dernière vague féminine avec le septième temps de la journée (21:45.6).

Calqué sur la formule très réussie de la Coupe du monde de Tiszaujvaros en Hongrie, le Triathlon international d’Ottawa est la première occasion pour cette formule de deux jours d’être utilisée en Amérique du Nord.

Les top-30 masculin et féminin s’aligneront au départ dimanche pour les finales sur distance sprint composée de 750 mètres de natation, 20km de vélo et 5km de course à pied, pour déterminer le roi et la reine du triathlon canadien de 2017.

C’est la première fois que tous les meilleurs athlètes participent aux Championnats canadiens en catégorie élite, U23 et junior.

Le Triathlon international d’Ottawa est une épreuve sanctionnée par l’Union internationale de triathlon et est organisé en partenariat avec la Ville d’Ottawa, Sentinelle Outaouais, Triathlon Canada et Triathlon Ontario.

Résultats féminins: https://www.sportstats.ca/display-results.xhtml?raceid=42085

Résultats masculins: https://www.sportstats.ca/display-results.xhtml?raceid=42086

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, entraîneurs et officiels, de la base à l’élite. Avec le soutien de ses précieux partenaires – Training Peaks, Project, Zizu Optics, Flight Centre, et Polar – Triathlon Canada développe, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines compétitives. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, visitez notre site Web au www.triathloncanada.com.

 

Pin It on Pinterest