Triathlon Canada applaudit le CIO pour l’ajout du relais mixte en triathlon au programme olympique de 2020

L’ITU est heureuse d’annoncer que le relais mixte en triathlon a été inclus au programme des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Le vendredi 9 juin, le Comité international olympique a annoncé les nouvelles épreuves ajoutées pour les prochains Jeux olympiques, qui sont le relais mixte en triathlon, le basketball 3×3, l’épreuve par équipe mixte de tir à l’arc, le relais mixte 4x400m en athlétisme, le freestyle park en BMX, le Madison en cyclisme, les événements par équipe en escrime, l’épreuve d’équipe mixte en judo, le double mixte en tennis de table et le relais mixte 4x100m quatre nage individuelles en natation.

«L’inscription du relais mixte au programme olympique est importante pour notre sport au Canada et dans le monde entier. Comme nous l’avons vu aux Jeux olympiques de la jeunesse, cette discipline est favorable pour les spectateurs, excitante, pleine d’action et sera un autre catalyseur pour susciter une croissance énorme au sein de la Nation Triathlon Canada », a déclaré Eugene Liang, directeur de la haute performance de Triathlon Canada. «Nous applaudissons le Comité international olympique pour leur leadership et leur vision en rendant cette réalité possible pour tous les triathlètes».

En août 2020, le parc maritime Odaiba à Tokyo accueillera le troisième événement de triathlon lors des prochains Jeux olympiques, donnant aux triathlètes la possibilité de gagner une autre médaille olympique. L’épreuve de relais mixte servira à encourager la promotion des athlètes féminines dans tous les Comités olympiques nationaux à travers le monde, car elle satisfait pleinement aux exigences de la programmation 2020.

Marisol Casado, présidente de l’ITU et membre du CIO, a déclaré: « Nous sommes ravis de cette décision. Cela fait longtemps que nous insistons pour que le relais mixte soit inclus dans le programme car c’est une épreuve qui donne au sport quelque chose de très important: un sentiment d’esprit d’équipe. Plus important encore, c’est une épreuve qui démontre que les femmes et les hommes peuvent rivaliser ensemble, mais que les deux sont tout aussi importants pour le succès de l’équipe.

Le président du CIO, M. Thomas Bach, a déclaré: « Les nouveautés fascinantes que nous avons approuvées aujourd’hui, ainsi que les cinq nouveaux sports qui ont été ajoutés au programme de Tokyo 2020 l’année dernière, représentent un changement radical dans le programme olympique. Je suis ravi que les Jeux olympiques de Tokyo 2020 soient plus jeunes, plus urbains et qu’ils incluent plus de femmes. »

Le relais mixte est l’un des événements les plus excitants du triathlon, avec des équipes de deux hommes et deux femmes complétant chacun un triathlon de courte distance (300 m de nage, 8 km de vélo, 2 km de course à pied) avant de donner le relais à leur coéquipier pour prendre la relève. Avec sa formule rapide et imprévisible, les athlètes l’adorent et les spectateurs apprécient le regarder à la fois sur place et à la télévision, ce qui en fait l’une des formules les plus spectaculaires du circuit.

Sans avoir à augmenter le nombre athlètes au programme olympique tout en y en ajoutant beaucoup d’enthousiasme, les relais mixtes sont également soutenus par les amateurs de triathlon et les organisateurs d’événements à travers le monde. « Ce sera incroyable d’avoir deux occasions d’obtenir une médaille aux Jeux olympiques», a déclaré l’Américain Gwen Jorgensen. Médaillée olympique à Rio 2016, elle a été l’une des premières triathlètes à appuyer la proposition de l’ITU d’inscrire le relais mixte au programme olympique pour Tokyo 2020. Des centaines de triathlètes à travers le monde, des fédérations nationales et des organisateurs d’événements ont également rejoint la campagne.

« C’était génial que l’annonce ait été faite par le champion olympique en titre Alistair Brownlee, le médaillé d’argent olympique Jonathan Brownlee, la championne du monde de l’ITU Non Stanford et la championne en titre de l’ITU, Flora Duffy, dans le cadre de l’engagement des athlètes avec les politiques d’égalité entre les sexes que l’ITU soutient et encourage toujours. Nous sommes fiers que nos athlètes aient annoncé ce message à tous les amateurs de triathlon du monde entier, ainsi qu’à la famille olympique », a déclaré Casado.

La formule dynamique, excitante, sans compromis et remplie d’action interpelle aussi énormément les jeunes, alors que la formule de relais mixte présente le triathlon à une nouvelle génération.

L’enthousiasme et les revirements du relais mixte en font également une discipline facile d’accès et intéressante qui est spectaculaire pour les téléspectateurs et les médias d’expression numérique. En effet, le relais mixte a un engagement important dans tous les médias, avec plus de 7 millions de téléspectateurs dans le monde entier, 19 stations de télévision diffusant les Championnats du monde et 250 000 spectateurs aux abords des parcours chaque année pour vivre en direct les Mondiaux des relais mixtes.

Le relais mixte est déjà inscrit au programme des Jeux olympiques de la jeunesse, des Jeux asiatiques et des Jeux du Commonwealth, et a récemment été ajouté au programme des Jeux panaméricains qui se tiendront à Lima en 2018. Le prochain Championnat du monde aura lieu à Hambourg (Allemagne) le 16 juillet.

Chaque année, plus de 60 pays organisent des épreuves de relais mixte, chacun avec une moyenne de 25 équipes participantes. Une formule passionnante et stimulante pour laquelle les fédérations nationales sont invitées à développer le triathlon pour les femmes et les hommes de manière égale à tous les niveaux de participation. Le relais offre également aux triathlètes la possibilité de gagner plus d’une médaille aux Jeux olympiques.

Nous sommes ravis d’accueillir un autre événement, le relais mixte, aux épreuves olympiques, et nous sommes certains qu’avec ses revirements imprévisibles et l’expression de la fierté d’équipe, la formule du relais mixte de triathlon est idéale pour les Jeux olympiques.

 

 

Pin It on Pinterest