L’Ontarienne Joanna Brown est la meilleure Canadienne d’une journée difficile à Leeds

LEEDS, R.-U.— L’une souffrait de maladie et l’autre avait un pouce disloqué mais Joanna Brown (Carp, Ont.) et Matt Sharpe (Victoria, C.-B.) ont réussi à accomplir ce que leurs coéquipiers ont été incapables de faire lors d’une journée difficile à Leeds, au Royaume-Uni : ils ont enregistré les deux résultats canadiens à l’épreuve de triathlon mondial de l’ITU dimanche.

Brown et sa compatriote Amélie Kretz (Blainville, Qc) ont été les premières à prendre le départ avec la vague élite féminine, Brown sachant qu’elle n’était pas en pleine forme, ayant été malade après le relais mixte de jeudi à Nottingham.

« Parfois, on se sent comme un sac de briques », a déclaré Brown en parlant de son état générale de dimanche. « Je me suis présentée à la course en sachant que je n’étais pas à mon meilleur mais que je pouvais tout de même bien performer si je demeurais concentrée et que je me donnais la chance. »

Après une étape de nage acceptable, Brown s’est dirigée vers la transition avec le peloton principal et son groupe a accéléré le rythme dès le début de l’étape de vélo avant que ce peloton ne grossisse et elle se rende compte que son énergie avait été largement dépensée dans ces premiers kilomètres. Brown a eu à lutter « mentalement et physiquement » pour compléter la portion de vélo, se retrouvant en mauvaise position quand le groupe s’est finalement dispersé.

«Au moment de l’étape de course, j’ai pris ça un tour à la fois et j’ai continué à remonter et à me battre pour chaque place, a-t-elle déclaré.

L’effort a donné lieu au meilleur résultat du jour pour l’équipe canadienne, une 17e place pour Brown qui a franchi la ligne à 2:00:02 et 3:30 derrière la meneuse. Kretz s’est retirée de la course après la natation et a terminé avec une mention de DNF.

Profitant de l’occasion de courir à domicile, Vicky Holland et Georgia Taylor-Brown ont terminé respectivement en 1:56:32 et 1:56:49, tandis que l’Américaine Katie Zaferes a complété le podium en troisième place avec 1:57: 02.

Chez les hommes, Sharpe, qui s’est disloqué le pouce lors d’une chute lors de la première transition de l’épreuve de relais par équipe jeudi, s’est battu pour terminer 33e avec un temps de 1:51:47. Le Manitobain d’Oak Bluff,  Tyler Mislawchuk, qui a décroché quelques uns des meilleurs temps au relais jeudi, n’a pas été en mesure de terminer la course, enregistrant lui aussi un DNF.

C’est le Sud-Africain Richard Murray qui s’est hissé sur la plus haute marche du podium de l’épreuve masculine, franchissant la ligne d’arrivée en 1 :45:52, tandis que l’Espagnol Mario Mola a terminé deuxième (1:46:01) et le Français Vincent Luis a terminé en 1: 46.14, bon pour la troisième place.

Consultez tous les résultats féminin ici

Consultez tous les résultats masculins ici

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics, Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

 

Pin It on Pinterest