Les triathlètes canadiens s’illustrent en quatrième place à la série de relais mixtes à Nottingham

NOTTINGHAM, Angleterre—Quatre des meilleurs triathlètes canadiens ont raté  le podium de peu lors d’une course de relais par équipes mixtes excitante à Nottingham, en Angleterre, samedi.

La formation canadienne composée de Joanna Brown (Carp, Ont.), Mike Lori (Tecumseh, Ont.), Amélie Kretz (Blainville, Qc) et Alexis Lepage (Gatineau, Qc) avait une médaille dans sa mire, aux côtés des meilleures nations de triathlon de la planète, et ils ont profité du changement au duathlon pour obtenir une quatrième place en1: 24:25.

« Je suis très fière de notre équipe aujourd’hui », a déclaré Brown, 26 ans, qui a admis s’être sentie un peu à plat après la course de la Série mondiale de triathlon la semaine dernière à Leeds. « Je pense que nous étions tous un peu frustrés par nos étapes individuelles et que nous avons tous des choses sur lesquelles nous voulons travailler, mais en tant qu’équipe, nous avons fait une très bonne performance. Je crois vraiment que nous sommes capables de monter sur le podium, et nous continuons de progresser au fur et à mesure que nous en apprenons davantage sur le relais et la composition de l’équipe ».

Le format de course de relais mixte a récemment été nommé discipline officielle des Jeux olympiques d’été de 2020. Il s’agit d’une épreuve remplie d’action et conviviale pour les spectateurs – avec des équipes de deux femmes et deux hommes qui ont chacune complété un duathlon de courte distance samedi (1,5 km de course, 7 km de vélo, 1,5 km de course) avant de se diriger vers leur équipier pour affronter l’étape suivante.

Brown, qui a remporté sa première médaille de bronze en SMT plus tôt ce printemps, a mené le quatuor canadien. Brown a puisé dans ses réserves, progressant lentement à chacune de ses trois étapes, passant de la cinquième place après sa première course de 1,5 kilomètre à la troisième place sur le vélo et la dernière course où elle a donné le relais à Mike Lori, 27 ans.

Courant avec les équipes allemande et française qui étaient toutes en chasse de l’équipe hôte de Grande-Bretagne, Lori a gardé sa place dans la première partie de course. Il faisait partie d’un groupe de quatre athlètes qui étaient à la poursuite les deux premiers au classement sur le vélo et dans la dernière partie de la course avant de passer le relais à Amélie Kretz.

« Joanna m’a donné une belle longueur d’avance, ce qui a fait une énorme différence « , a dit Lori, qui  s’entraîne majoritairement en Australie et qui s’est aligné à  son premier départ d’une épreuve de Série mondiale de triathlon en trois ans.

« C’était super d’être de retour s et de réaliser un bon résultat pour l’équipe. La cohésion de notre équipe lors de ce voyage était incroyable, et je voulais courir encore mieux pour toute l’équipe. Le super sprint est un format génial et super excitant. »

Kretz, 26 ans, s’est montrée solide dans les trois disciplines de son étape, tout en gardant un médaille à portée de la main des Canadiens durant son étape de vélo, où elle a mené un groupe de cinq nations vers la deuxième transition pour la course.

« J’ai eu une bonne première course et j’ai dû travailler très fort sur le vélo pour rejoindre les trois premiers. J’ai réussi dans le dernier tour de vélo, puis j’ai essayé de récupérer et de me préparer pour la deuxième course », a dit Kretz, qui a remporté une course CAMTRI à Sarasota en mars. « Mes jambes étaient mortes lors de cette deuxième course, et j’ai fait de mon mieux pour rester en contact avec les meilleures filles. Je suis si fière de notre équipe. C’est notre meilleur résultat jusqu’à présent, et je pense que nous pouvons faire encore mieux, ce qui est excitant. »

Kretz a donné le relais en cinquième place à son coéquipier médaille de Coupe du monde, Alexis Lepage. Commençant son étape 46 secondes derrière les Britanniques, et à huit secondes du podium, le Québécois a baissé la tête et a foncé tout au long du parcours.

Lepage, âgé de 25 ans, a fait passer les Canadiens en quatrième place après sa première course de 1,5 kilomètre. Après ses deux tours de vélo, il s’est élancé une dernière fois sur la piste avec les Allemands et les Italiens, à seulement 26 secondes des trois premiers pays.

Lepage, qui représentera le Canada aux Jeux panaméricains cet été, n’a pas réussi à atteindre le podium, mais il a remporté la course à trois pour la quatrième place.

« Je suis très satisfait de la performance de toute l’équipe. C’est un excellent résultat pour nous, et tout le monde s’en est très bien sorti, » a dit Lepage. « Je suis très heureux de mon étape. J’étais plutôt stratégique et je ne voulais pas tout donner trop tôt. J’ai eu un bon élan à la fin pour battre l’Italien et l’Allemand, donc je suis très content. »

Le pays hôte de la Grande-Bretagne a réussi le meilleur temps de 1:23:13. La Suisse a terminé en deuxième place en 1:23:55, tandis que la France a décroché la médaille de bronze en 1:24:03.

Avec l’augmentation de la profondeur du bassin d’athlètes, le relais d’équipe mixte est un élément central de la stratégie de haute performance de Triathlon Canada en vue des Jeux olympiques d’été de 2020.

« L’épreuve d’aujourd’hui a été changée à un duathlon, et nos athlètes en ont profité et ont tous fait un excellent travail », a dit Eugene Liang, directeur de la haute performance de Triathlon Canada. « Chacun de ces athlètes était un vrai pro, a bien fait son travail et a maximisé ses forces.»

Résultats complets du relais mixte:

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Zizu Optics, Subaru Canada – ainsi que la Ville de Victoria, le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

 

Pin It on Pinterest