Le Canadien Tyler Mislawchuk parmi le top-10 à la Grande finale de triathlon mondial en Australie

GOLD COAST, Australie—Le Canadien Tyler Mislawchuk s’est classé neuvième au classement général de la Série mondiale de triathlon après une 10e place à la Grande finale dimanche à Gold Coast, en Australie.

L’athlète olympique âgé de 24 ans a offert une performance solide dans les trois disciplines de natation de vélo et de course à pied sur la spectaculaire côte australienne, terminant en 1:45:57 l’épreuve remplie d’action contre les 65 meilleurs triathlètes de la planète.

«Je me suis mis beaucoup de pression au cours des dernières semaines, en vue de celle-ci. Je savais que je devais élever mon niveau et terminer dans le top 10 pour conserver mon classement », a déclaré Mislawchuk.

Le résident d’Oak Bluff, au Manitoba, est sorti au 13e rang de l’épreuve de natation de 1,5km dans des eaux agitées avant de se lancer dans la zone de transition et de faire huit tours de piste sur l’autoroute de la Gold Coast. Mislawchuk et son coéquipier Matt Sharpe (Victoria) se sont installés dans un grand groupe de chasse qui a lutté contre un vent de face féroce pour finalement rejoindre quelques uns des meneurs à mi-parcours du 40 kilomètres de vélo. Avec l’élite mondiale dispersée dans le grand groupe, il était clair que le Champion du monde allait être décidé par la course à pied.

«La course n’a pas favorisé mes forces ou celles de Matt lorsque le peloton s’est formé, mais nous avons tous les deux puisé dans nos réserves et fait de notre mieux», a ajouté Mislawchuk. « J’ai gagné de l’énergie à regarder tous les autres Canadiens courir cette semaine. »

Ce fut une saison de rebond pour Mislawchuk, qui s’est régulièrement retrouvé le top 10 de la série de triathlon élite cette année – un endroit qu’il occupait il y a deux ans. On se souviendra de sa campagne de 2018 pour sa quatrième place à la course de Yokohama de la Série mondiale de triathlon, son premier podium en Coupe du monde où il a remporté l’argent à Anvers, en Belgique, et son meilleur résultat en carrière à l’épreuve internationale de renom lors d’une année non olympique, sa 10e place dimanche.

Le Français Vincent Luis a rebondi après une chute sur le vélo avec une superbe course pour remporter la grande finale à Gold Coast. Luis a inscrit un temps de 1:44:34.

Courant parmi le trio de meneurs, l’Espagnol Mario Mola n’a pas pu répondre à la montée en puissance du Français dans la dernière boucle du 10 km. Mola a décroché son troisième titre général de la Série mondiale de triathlon avec une deuxième place dimanche, arrêtant le chronomètre à 1:44:48.

Richard Murray, d’Afrique du Sud, a complété le podium masculin en troisième position avec 1:44:56.

Le Canadien Matt Sharpe a également terminé sa saison 2018 avec un excellent effort. Le jeune homme de 27 ans a profité d’une impressionnante 10e place à la natation dans le Broadwater le long de Mitchell Park pour terminer au 17e rang. Sharpe s’en est bien tiré contre les meilleurs noms et s’est poussé à une nouvelle limite à la course. Il a franchi la ligne en un temps de 1:46:38.

«J’ai suis extrêmement satisfait de ma course ce week-end. C’était l’une des meilleures performances de ma carrière », a déclaré Sharpe. « J’ai finalement réussi à nager à un haut niveau. Le vélo a été  technique et une bataille constante pour les positions avec les 30 autres athlètes du peloton. Je voulais juste me placer pour finir parmi les 20 premiers au segment de course. C’était un souhait ardu, mais j’étais prêt à relever le défi. »

Il s’agissait du meilleur résultat de Sharpe en Série mondiale de triathlon cette année.

Je suis super content de terminer ma saison avec un tel résultat », a ajouté Sharpe. «C’était l’une des courses les plus compétitives de la saison et j’ai été capable de progresser et de performer quand cela importait le plus. Je suis définitivement monté à un nouveau niveau cette année. Je sais que je fais vraiment partie des meilleurs au monde et je ne peux pas remercier mon entraîneur Jono Hall d’avoir bien préparé ma performance. »

« Je suis super content de terminer ma saison avec un tel résultat », a ajouté Sharpe. «C’était l’une des courses les plus compétitives de la saison et j’ai été capable de monter mon niveau et de performer quand ça importait le plus. Je suis définitivement monté à un nouveau niveau cette année. Je sais que je fais vraiment partie des meilleurs au monde et je ne peux remercier assez mon entraîneur Jono Hall de m‘avoir bien préparé à performer. »

Les Canadiens prennent le huitième rang au relais par équipe mixte junior et des moins de 23 ans

Une jeune équipe canadienne prometteuse composée des athlètes juniors Desirae Ridenour (Cowichan Bay, C.-B.), Pavlos Antoniades (Trois-Rivières, Québec) et Hannah Henry (Victoria) ainsi que de l’athlète des moins de 23 ans, Martin Sobey (Charlottetown, Î.-P.-É.) a pris le huitième rang de la compétition de relais mixte junior / moins de 23 ans qui s’est tenue plus tôt dimanche.

Les temps des Canadiens ont été regroupés pour afficher le huitième meilleur temps avec 1:22:46. Chaque athlète effectue une nage de 250 mètres, une étape de sept kilomètres de vélo et une course de 1,5 kilomètre avant de donner le relais à son coéquipier. Le relais par équipes mixtes a récemment été nommé discipline de médaille officielle pour les Jeux olympiques d’été de 2020.

Les Canadiens accusaient un retard d’un peu plus de deux minutes sur les médaillés d’or, les Français qui ont affiché un temps de 1:20:27. L’Allemagne a terminé deuxième en 1:20:48, tandis que la Grande-Bretagne s’est classée troisième en 1:21:25.

Résultats complets de l’épreuve masculine et des relais par équipes mixtes 

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics et Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest