Le Canadien Lionel Sanders remporte la médaille d’argent au Championnat nord-américain professionnel Ironman 70.3 au Utah

ST. GEORGE, UTAH—Lionel Sanders a vidé le réservoir en poursuivant une légende olympique et en tentant de défendre avec succès sa course au Championnat nord-américain professionnel Ironman 70.3 à St-George, au Utah, samedi.

Après avoir passé trois heures, 42 minutes, 31 secondes sur le parcours, couronné par un effort louable à l’étape de course à pied, le résident de Windsor, en Ontario, a manqué de temps et a dû se contenter de la deuxième place à St-George.

« Après avoir vu toute la course aujourd’hui, j’étais ravi de voir Lionel prendre la deuxième place derrière le double médaillé d’or olympique, Alistair Brownlee, » a déclaré l’ancien entraîneur de Sanders, Barrie Shepley.  « Connaissant la personnalité de Lionel, il sera heureux d’avoir enfin pu se mesurer à la vedette olympique, le forçant à puiser loin jusqu’à la ligne d’arrivée pour remporter la victoire et le record du parcours. »

Sanders, âgé de 29 ans, s’est repris après une étape difficile de 1,2 miles de natation dans le réservoir Sand Hollow, pour se hisser au classement sur les parcours de vélo et de course les plus difficiles au monde, dans le paysage époustouflant de canyons de roche rouge typiques de l’Utah.

Après avoir quitté la première transition, le Britannique Brownlee, qui en est à sa première saison sur le circuit de course longue distance, a pris une avance de trois minutes sur le parcours de course de 13,1 miles.  Sanders, qui a pris en chasse le champion olympique, a enregistré le meilleur temps de l’étape de vélo de 56 milles de la journée avec 2:01:24.

Sanders s’est rapproché de Brownlee à chaque foulée de la course, rétrécissant l’écart à un peu plus d’une minute avec deux miles à parcourir.  Mais celui qui a remporté six victoires en course longue distance la saison dernière a manqué de temps et a terminé 33 secondes derrière Brownlee qui n’a laissé aucun doute qu’il sera l’homme à battre du circuit Ironman après avoir arrêté le chrono à 3:41:58.

L’ancien champion Ironman, l’Allemand Sebastian Kienle a pris le troisième rang avec un temps de 3:46:20.

« Lionel est quelqu’un qui saisit les occasions, et je suis sûr qu’il sera ravi de son amélioration à la natation aujourd’hui, du fait qu’il ait eu le temps le plus rapide de l’étape de vélo et qu’il ait devancé l’un des plus grands triathlètes au monde par deux minutes, 50 secondes à la course à pied.  Bien que la saison de compétition soit encore jeune, Alistair Brownlee et Lionel Sanders auront vraisemblablement l’autre en tête durant leur entraînement en vue du Championnat du monde 70.3 qui aura lieu aux États-Unis en septembre. »

Quelqu’un qui était aux premières loges pour voir Brownlee transcender le sport du triathlon est Brent McMahon, de Victoria, qui a déjà été témoin de la révolution du Britannique sur les courses de distance olympiques alors qu’il s’est mesuré à lui lors des Jeux de 2012 à Londres.

L’athlète olympique à deux reprises, âgé de 36 ans, qui a lui-même fait sa marque sur le circuit de course longue distance avec une première participation la plus rapide et deux victoires Ironman, était l’un des trois Canadiens à terminer dans le top 10. McMahon a arrêté le chrono à 3:51:20 samedi.

Jackson Laundry, de Guelph, en Ontario, a connu une bonne journée après avoir terminé tout juste derrière son coéquipier canadien en huitième place à 3:56:27. Trevor Wurtele, de Vernon, en Colombie-Britannique, a pris le 15ème rang à 4:03:02, alors que le Montréalais Antoine Jolicoeur Desroches a complété le contingent masculin canadien en 25ème place (4:15:03).

Jen Annett, de Penticton, en Colombie-Britannique, a été la meilleure Canadienne d’une concurrence féminine toute aussi forte.  Annett a connu une bonne performance dans les trois disciplines pour enregistrer un temps de 4:40:53.

La Britannique Holly Lawrence a gagné la course féminine avec un temps de 4:12:07. Jeanni Seymour, d’Afrique du Sud, a terminé deuxième à 4:15:12, tandis que l’Australienne Ellie Salthouse a remporté la médaille de bronze avec 4:22:25.

La Caroline Martineau, de Montréal, était la seule autre Canadienne de l’épreuve féminine et a terminé 20e à 5:17:57.

Résultats détaillés: (natation 1,3 miles; vélo 56 miles; course à pied 13,1 miles): http://bit.ly/2plMGHG

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, entraîneurs et officiels, de la base à l’élite.  Avec le soutien de ses précieux partenaires – Training Peaks, Project, Zizu Optics, Flight Centre, et Polar – Triathlon Canada développe, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines compétitives. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, visitez notre site Web au www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest