La Canadienne Joanna Brown termine sa saison avec une médaille d’argent à la Coupe du monde de triathlon en Espagne

HUELVA, Espagne—La Canadienne Joanna Brown a terminé la saison exactement comme elle l’a commencée, avec une médaille d’argent à la Coupe du monde de triathlon.

Une semaine après sa solide cinquième place à la Grande finale des Championnats du monde, Brown, âgée de 24 ans, a conclu une saison de percées en enregistrant le deuxième temps le plus rapide avec 2:01:50 lors de la première course de la Coupe du monde tenue à Huelva en Espagne, samedi.

« C’est un bon sentiment que de remporter un médaille en Coupe du monde aujourd’hui », a déclaré Brown qui arborait le décalque numéro 1 de la liste féminine. «Je ne savais vraiment pas comment ça allait se passer cette semaine, parce que ça m’a pris beaucoup de temps à me remettre de Rotterdam (Grande finale des Championnats du monde), mais en fin de compte, je pense que j’ai bien performé pour la majorité de la course.

« Il a été plus difficile de me préparer mentalement à la course cette semaine. Mon corps était assez douloureux et fatigué, mais je pense que ça témoigne de l’effort que j’ai mis pour cette Grande finale. »

La championne canadienne en titre originaire de Carp, en Ontario, a pris le départ sur la plage immaculée de Huelva où elle a complété deux bons tours du parcours de 1,5 kilomètre de nage. Sortant de l’eau en troisième place, les conditions magnifiques se sont poursuivies sur le parcours de 40 kilomètres de vélo où Brown s’est installé dans le groupe 10 cyclistes qui ont mené les 37 athlètes à travers les virages serrés, les montées escarpées et les routes de pavé le long de la côte espagnole.

«J’ai adoré la nage en océan. La combinaison d’eau salée, de sable et de départ sur la plage rend l’aventure excitante », a ajouté Brown qui était près de la 15e place après le premier tour de nage. « J’ai réussi à me frayer un chemin et à monter sur le vélo en troisième position. Le groupe principal a bien travaillé sur le vélo. Nous avons roulé confortablement pour augmenter l’avance sur les autres. Une fois que nous sommes entrées dans la ville, c’était un peu chaotique parce que le parcours était nouveau pour nous. Il y a eu quelques chutes, mais je les ai évitées. »

En sortant de la deuxième transition avec un groupe accusant un retard de 15 secondes derrière la meneuse, Brown est restée constante dans les quatre premiers tours du segment de course. La Canadienne, qui est entraînée par Jono Hall au Centre national de performance, a trouvé une vitesse supplémentaire à mi-chemin de la course, pour s’emparer de la médaille d’argent.

Vendula Frintova, de la République tchèque, a gagné la course avec un temps de 2:01:14. Chelsea Burns, des États-Unis, a remporté le sprint pour la médaille de bronze avec 2:02:03.

« J’ai fait ce que j’ai pu durant la course, mais Vendula était dans une classe à part. J’ai essayé de rester positive toute la semaine et de m’imprégner de la saison que j’ai eue. Je savais que j’allais vider le réservoir sur le parcours aujourd’hui, peu importe ce qui allait arriver », a ajouté Brown.

C’était la troisième médaille de Coupe du monde de l’année pour Brown, pour accompagner ses deux quatrièmes place, une cinquième place et une septième place en Série mondiale de triathlon. Elle est montée pour la première fois sur le podium de la Coupe du monde lorsqu’elle a remporté la médaille d’argent à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande au printemps. Elle a soutenu cette performance avec une autre célébration au champagne, un mois plus tard, après avoir remporté la médaille de bronze à la Coupe du monde à Cagliari, en Italie.

« Une personne sage m’a dit qu’il est facile de commencer à prendre ses performances pour acquis, mais je vais apprécier et savourer chaque fois que je monte sur le podium. Je suis une Canadienne très heureuse aujourd’hui », a déclaré Brown.

Un autre Canadien qui profite d’une saison de percées est Matt Sharpe.

Le résident de Victoria a obtenu son deuxième top-5 en Coupe du monde pour terminer la saison estivale samedi face à des milliers de fans bordant la mer à Huelva, en Espagne.

Sharpe, âgé de 26 ans, a enregistré le cinquième temps avec 1:47:19.

Sortant de l’étape de nage avec deux autres concurrents à égalité pour la cinquième place, Sharpe a enfourché le vélo avec une douzaine d’athlètes avant de compléter quatre tours et 20 kilomètres dans les rues du centre-ville. Usant de tactique pour faire son chemin à travers le peloton durant le parcours technique et vallonné qui présentait des virages difficiles et une colline exigeante, Sharpe a joué un rôle clé pour forger une avance de 47 secondes sur le peloton de chasse avant la deuxième transition.

« La course a été féroce dès le pistolet aujourd’hui », a déclaré Sharpe. « Nous avions un groupe très motivé à la sortie de la nage qui a bien fonctionné pendant que nous roulions vers la ville. Une fois que nous sommes arrivés à Huelva, les foules semblables à celles du Tour d’Espagne m’ont motivé à continuer à pousser et à m’imposer en tête sur le deuxième groupe. »

Le finaliste de la quatrième place à la célèbre Coupe du monde de Tiszaujvaros, en Hongrie, et vainqueur de l’épreuve d’aquathlon aux Championnats du monde multisports à Penticton, en Colombie-Britannique, plus tôt cet été, Sharpe a eu à composer avec une crampe à la jambe et a dû creuser profondément pour s’accrocher à la cinquième place de la course.

« Mes jambes étaient pas mal fatiguées avant la course, et je n’étais pas sûr de pouvoir avoir une bonne performance, mais j’ai suivi mon plan, j’ai gardé mon rythme à la course et j’ai commencé à rattraper des gens », a déclaré Sharpe, qui a eu une crampe à l’ischio-jambier dans les 150 derniers mètres. « J’ai presque perdu ma place avec cette crampe mais je n’allais pas abandonner et j’ai ajusté ma course pour rivaliser avec un athlète espagnol pour la cinquième place. »

L’Allemand Justus Nieschlag s’est échappé du champ masculin pour gagner la médaille d’or avec un temps de 1:45:46. Kevin McDowell, des États-Unis, était deuxième avec 1:46:20. L’Espagnol Uxio Abuin Ares a complété le podium masculin en la troisième place avec 1:46:47.

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, entraîneurs et officiels, de la base à l’élite. Avec le soutien de ses précieux partenaires – Training Peaks, Project, Zizu Optics, Flight Centre, et Polar – Triathlon Canada développe, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines compétitives. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, visitez notre site Web au www.triathloncanada.com.

Résultats détaillés:

https://www.triathlon.org/results/result/2017_huelva_itu_triathlon_world_cup

 

Pin It on Pinterest