La Canadienne Joanna Brown remporte sa première médaille de bronze en carrière à la Série mondiale de triathlon aux Bermudes

HAMILTON, Bermudes—Joanna Brown est montée sur le podium pour la première fois de son histoire aux Championnats du monde de triathlon en décrochant la médaille de bronze aux Bermudes, samedi.

« C’était vraiment bien. Je ne sais même pas quoi dire », a déclaré Brown. « Je visualise ce moment depuis toujours et je l’ai vécu aujourd’hui. Je suis vraiment heureuse ! »

Se mesurant à 47 des meilleures triathlètes féminines du monde, la jeune athlète de 26 ans a réalisé d’excellentes étapes de course à pied et de vélo tout en luttant contre la pluie et le vent, sans parler du parcours de triathlon le plus éprouvant au monde aux Bermudes, où elle a réalisé un temps de 2:02:05 dans l’épreuve de distance olympique pour inscrire ce résultat historique.

L’Américaine Katie Zaferes a remporté la course avec un temps de 1:59:52. Jessica Learmonth, de Grande-Bretagne, a terminé deuxième avec 2:01,33

Avec la pluie qui s’est abattue sur les eaux agitées du port de Hamilton pour les deux tours de natation de 1,5 kilomètre, la seule Canadienne en lice du tableau international est sortie de l’océan Atlantique et pour mettre pied sur la péninsule des Bermudes en 27e position, bien derrière les meneuses.

« C’était une course tellement bizarre. Nous savions que le mauvais temps arrivait et nous ne savions pas si la course serait annulée. Il pleuvait à verse pendant la natation et c’était comme s’il on était au milieu d’une tornade », a dit Brown, qui a eu un grave accident de vélo lors de l’ouverture de la saison de la Série mondiale de triathlon à Abu Dhabi le mois dernier.

« Je suis sortie de l’eau et j’ai vu que j’avais du travail à faire. J’étais déterminée aujourd’hui et j’ai réussi. »

Et déterminée, elle l’était.

Prenant les commandes sur le vélo, Brown s’est rapidement placée dans un groupe de chasse pour les 10 tours du parcours urbain de 40 kilomètres  qui comprenait Corkscrew Hill – une côte impitoyable de 17 pour cent.

Avec Zaferes, Learmonth et la Norvégienne Lotte Miller prenant une avance de deux minutes et 30 secondes sur le terrain, les médailles semblaient être déterminées.

La Canadienne avait d’autres idées.

Brown, de Carp, en Ontario, a contrebalancé une attaque agressive en faisant preuve de prudence sur les routes glissantes pour se retrouver à l’avant du peloton de chasse où elle a fait le gros du travail pour se remettre dans la course.

« Dès que je suis montée sur le vélo, j’ai fait ce que j’avais à faire. J’ai poussé fort tout le long du parcours et je suis restée à l’avant», a ajouté Brown. « Le parcours de vélo est difficile. J’avais mal mais je travaillais bien avec plusieurs filles dans le peloton, alors je savais que les filles à l’avant auraient mal aussi. »

Brown n’a montré aucun signe de fatigue au début du segment de course à pied pour compléter les quatre aller-retour sur le parcours relativement plat de 2,5 kilomètres le long de la rue Front, qui comporte une dernière montée raide avant de revenir dans le dernier droit.

« Il m’a fallu un peu de temps pour m’y mettre à la course, mais je savais que c’était un parcours difficile et qu’il fallait continuer de pousser », a dit Brown. « Je me rapprochais lentement des meneuses et j’étais très heureuse de franchir la ligne d’arrivée en sachant que j’étais sur le podium.

« C’est une chose à laquelle je travaille depuis longtemps. C’est bien d’avoir cette validation du travail que j’ai fait et de ce dont je suis capable. Tant de gens ont participé à ce parcours. Je suis heureuse pour tout le monde »

Brown a obtenu deux quatrièmes places en Série mondiale de triathlon – toutes deux à l’arrêt de Montréal – au cours de chacune des deux dernières saisons. Elle a également terminé une saison exceptionnelle en 2017 avec une cinquième place à la Grande Finale des Championnats du monde aux Pays-Bas.

Ce fut tout un cheminement pour la Canadienne, qui n’a pas été épargnée par les hauts et de bas,  ajoutant plusieurs chapitres à l’histoire de Triathlon Canada au cours de la dernière décennie.

Meilleure espoir dans les rangs canadiens après avoir remporté des médailles de bronze aux Championnats du monde juniors (2011) et moins de 23 ans (2012), Brown est devenue la quatrième Canadienne à remporter une médaille aux Jeux du Commonwealth le printemps dernier lorsqu’elle a remporté la médaille de bronze en Australie.

Saturday’s triumph makes her just the third Canadian ever to win a World Triathlon Series medal, and first since Kirsten Sweetland won a bronze in 2014 in Hamburg, Germany. Paula Findlay won five World Triathlon Series races between the 2010 and 2011 seasons.

Le triomphe de samedi fait d’elle la troisième Canadienne à remporter une médaille de la Série mondiale de triathlon, et la première depuis que Kirsten Sweetland a remporté une médaille de bronze en 2014 à Hambourg, en Allemagne. Paula Findlay a remporté cinq courses de la Série mondiale de triathlon entre les saisons 2010 et 2011.

« C’est très cool d’être la troisième à faire ça. Je suis enthousiaste et motivée à l’idée d’avoir plus d’athlètes canadiens sur le podium. C’est quelque chose dont nous sommes tous capables et nous avons un groupe solide d’athlètes canadiens qui, je le sais, peuvent le faire », a dit Brown. « L’objectif est de qualifier notre équipe de relais pour Tokyo, donc c’est mon objectif pour le moment. J’espère que cela donnera un regain de confiance à toute notre équipe. »

Plus tôt dans la journée, Tyler Mislawchuk était le seul Canadien à prendre le départ de la course masculine, mais il s’est retiré au milieu du parcours de 40 kilomètres de vélo.

Le Français Dorian Coninx a remporté la course masculine avec un temps de 1:50:36. L’Espagnol Javier Gomez a battu le Norvégien Gustav Iden dans un photo-finish pour la deuxième place, tous deux franchissant la ligne d’arrivée en 1:50:38.

Résultats féminins complets:  https://www.triathlon.org/results/result/2019_ms_amlin_world_triathlon_bermuda/336783

Résultats féminins complets:  https://www.triathlon.org/results/result/2019_ms_amlin_world_triathlon_bermuda/336782

À PROPOS TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Zizu Optics, Subaru Canada – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest