Déclaration conjointe d’Apple Triathlon et Triathlon Canada sur les préoccupations de la qualité de l’air aux Championnats canadiens à Kelowna

KELOWNA, C.-B.— Les officiels de la compétition et les professionnels de la santé d’Apple Triathlon, ainsi que Triathlon Canada, restent vigilants cette semaine en raison de la détérioration de la qualité de l’air causée par les feux de forêt en Colombie-Britannique.

Suite à la déclaration du gouvernement de la Colombie-Britannique selon laquelle la province est en état d’urgence en raison des feux de forêt, l’équipe de gestion des risques de l’événement d’Apple Triathlon surveillera d’heure en heure la qualité de l’air avant la série de courses, y compris les Championnats canadiens de triathlon 2018 prévus à Kelowna, en Colombie-Britannique, les 18 et 19 août.

« La santé et la sécurité de chaque athlète qui doit prendre le départ cette fin de semaine est notre priorité numéro un, et c’est au cœur de toutes les décisions que nous prenons en matière de tenue de course », a déclaré Susie Ernsting, directrice de course du Apple Triathlon. «Bien que toutes les courses soient encore prévues à l’horaire, notre équipe de professionnels surveille l’indice de qualité de l’air, qui change régulièrement. Nous sommes optimistes que les conditions seront favorables avant samedi, mais nous ne mettrons aucun athlète en danger si les conditions sont jugées dangereuses. »

La cote air santé (CAS) actuelle dans la région de Kelowna est évaluée à 7, ce qui est considéré comme étant un risque élevé. La qualité de l’air varie en fonction des changements de vent rapides, des précipitations et de la modification des conditions météorologiques. Il est donc très difficile de prévoir la qualité de l’air le jour de la course.

Les professionnels de la santé, notamment le Dr Paddy McCluskey, médecin de l’équipe de Triathlon Canada et médecin en chef de l’ICS Pacifique, ont conseillé aux officiels de la course d’envisager des ajustements au calendrier de la course en fonction des niveaux suivants:

CAS 9 – 10+: épreuve retardée ou annulée si les conditions ne s’améliorent pas

CAS 7-8: épreuve retardée ou raccourcie

CAS <7: aucune modification

Bien qu’une dégradation mineure de la qualité de l’air ne cause généralement pas de problèmes de santé chez la plupart des personnes en bonne santé, les athlètes sont encouragés à reconnaître leurs propres limites, en particulier ceux qui ont des problèmes respiratoires.

« Triathlon Canada est très fier d’assurer la santé et la sécurité de tous ses athlètes », a déclaré Kim Van Bruggen, chef de la direction de Triathlon Canada. « Bien que les championnats canadiens soient un événement majeur de notre calendrier de compétition national, nous ne prenons pas à la légère cette situation et ne voulons pas risquer la santé à long terme de tout athlète canadien, peu importe son âge ou ses capacités. Nous félicitons les organisateurs locaux et les bénévoles de naviguer à travers cette situation inédite avec nous, et nous apprécions le soutien de l’ITU dans cette décision. »

Les athlètes, les entraîneurs et les spectateurs sont encouragés à consulter leurs courriels et les réseaux sociaux du Apple Triathlon pour obtenir des mises à jour quotidiennes sur la situation.

Une décision finale sera prise le jour de la course avant le début des épreuves. Nous allons essayer de donner aux athlètes autant de préavis que possible sur les conditions de la course, et nous vous remercions de votre patience.

Au nom de tout le personnel d’Apple Triathlon et Triathlon Canada, nous exprimons nos pensées vont à ceux qui ont été touchés par les incendies, et nous sommes reconnaissants envers ceux qui combattent les feux pour les garder sous leur contrôle et assurer notre sécurité.

Pin It on Pinterest