La Canadienne Joanna Brown égale sa meilleure performance en carrière à la Série mondiale de triathlon à Montréal

MONTRÉAL—Joanna Brown a eu la course de sa vie pour égaler sa meilleure performance en carrière, une quatrième place, devant une foule canadienne déchaînée à la Série mondiale de triathlon à Montréal samedi.

L’athlète âgée de 25 ans, qui était la seule Canadienne du tableau international, a raté de peu le podium après avoir couru dans les rues du Vieux-Montréal.

«J’étais très contente de la course d’aujourd’hui. C’était très bien d’être à l’avant en quête d’un podium », a déclaré Brown. «J’étais déterminée à montrer tout le travail que j’ai fait cette année et j’aime toujours venir à Montréal. Les foules étaient incroyables et il y avait tellement de gens qui encourageaient le Canada aujourd’hui. »

Brown a réussi un temps de 2:00:39 dans des conditions de course idéales lors de la course de distance olympique. C’était sa meilleure performance depuis le triomphe de sa médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth au printemps. La résidente de Carp, en Ontario, avait également pris le quatrième rang à cette même épreuve de la Série mondiale de triathlon à Montréal l’an dernier.

«J’aime beaucoup les différents éléments du parcours à Montréal – de la rampe raide à la sortie de l’eau jusqu’aux côtes pentues en vélo et aux virages techniques», a-t-elle ajouté. «C’est un véritable mélange d’éléments et d’offres différents et un parcours excitant pour les athlètes et les spectateurs.»

Sortant de l’étape de natation de 1,5 kilomètre sur deux tours dans le bassin Jacques-Cartier en 24e  position, la Canadienne est demeurée calme sur le vélo, tout en s’installant dans un peloton de chasse qui a rattrapé trois des meneuses à mi-parcours du segment de vélo de 40 kilomètres qui serpentait les rues de la plus vieille ville du Canada.

«La nage a été un peu difficile et je me suis retrouvée dans une bagarre physique à la première bouée. Une fois la mêlée franchie, j’ai eu la voie libre et j’ai pu remonter un peu au deuxième tour », a ajouté Brown.

Brown faisait partie d’un groupe puissant de 13 meneuses qui se sont échappées de la concurrence avant la deuxième transition. La Canadienne a usé de stratégie intelligente, tirant parti de ses jambes légères, pour s’élancer à l’étape de course.

«Je savais que j’avais des cyclistes extrêmement fortes autour de moi et j’étais satisfaite du rythme. Je savais que nous rattrapions les meneuses. Le peloton dans lequel je me trouvais a été réduit, alors j’ai conservé mon énergie et je suis restée prudente », a déclaré Brown.

La grande Canadienne a rattrapé cinq des meilleures au monde suite à un grand effort sur la course de 10 kilomètres, passant de la septième à la quatrième place dans les cinq derniers kilomètres mais a manqué de place pour grimper sur le podium et ajouter son nom dans les livres d’histoire. Paula Findlay et Kirsten Sweetland sont les deux seules Canadiennes à avoir gravi le podium de la SMT.

«Je me sentais vraiment bien aujourd’hui. Je savais que j’allais être forte dans la deuxième moitié de la course à pied et je suis restée patiente », a-t-elle déclaré. «J’ai continué à augmenter le rythme à chaque tour et j’ai gardé les yeux vers l’avant.»

La Britannique Vicky Holland s’est couverte d’or au Canada. Après avoir remporté l’épreuve de la SMT à Edmonton en juillet, Holland a été sans faille aujourd’hui, remportant l’épreuve de Montréal avec un temps de 1:59:29.

Katie Zaferes, des États-Unis, a terminé deuxième avec 1:59:51, tandis que Georgia Taylor-Brown, de Grande-Bretagne, a terminé 16 secondes devant Brown pour s’emparer de la dernière place du podium féminin avec 2:00:23.

Ce fut en quelque sorte une percée pour Brown. En dépit de sa performance médaillée aux Jeux du Commonwealth, elle a eu du mal à démontrer sa condition physique qui lui a permis de remporter plusieurs top-10 l’an dernier, y compris une cinquième place à la Grande finale.

«Je suis prête à aller aux Mondiaux. J’ai fait beaucoup de travail et j’ai confiance en mes capacités de mener une course solide sur la Gold Coast », a déclaré Brown.

La course masculine est prévue dimanche à Montréal. La Grande finale de la Série mondiale de triathlon aura lieu à Gold Coast, en Australie, du 12 au 16 septembre.

RÉSULTATS COMPLETS DE L’ÉPREUVE FÉMININE DE LA SÉRIE MONDIALE DE TRIATHLON DE MONTRÉAL

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics et Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

 

 

Pin It on Pinterest