Tyler Mislawchuk remporte sa première victoire en Coupe du monde à Mooloolaba

MOOLOOLABA—Le Canadien Tyler Mislawchuk a enfin remporté sa première Coupe du monde de triathlon en carrière!

Aligné au départ aux côtés de 67 athlètes sur l’une des courses de triathlon les plus prestigieuses du circuit de la Coupe du monde, le Canadien a exécuté ses tactiques de natation, de vélo et de course à pied à la perfection, réussissant le chrono vainqueur de 52:14 l’un des parcours sprint les plus difficiles de la planète.

« C’est un rêve devenu réalité d’avoir remporté une course de Coupe du monde », a déclaré Mislawchuk, dont le premier podium en carrière en Coupe du monde remonte à l’an dernier lorsqu’il a remporté le bronze à Anvers, en Belgique.

« C’est la première fois qu’une course se déroule exactement comme je l’imaginais dans ma tête. Je suis si heureux de l’avoir réalisé aujourd’hui à Moolooloolaba. »

Un grand favori à l’approche de la course, le résident d’Oak Bluff, au Manitoba, a perdu peu de temps à montrer qu’il était l’homme à battre. Le Canadien été le premier à retrourner sur la plage après la nage de 750 mètres où il a mené bon nombre des meilleurs noms du monde vers le parcours de 20 kilomètres à vélo.

Mislawchuk s’est frayé un chemin à l’avant d’un groupe de 30 athlètes qui, à tour de rôle, ont poussé le rythme sur chacun des quatre tours le long des côtes australiennes, tout en contournant habilement les virages serrés.

Le peloton est entré en trombe dans la deuxième transition pour échanger les vélos contre les chaussures de course et se sont dirigés vers l’étape de course sur un parcours vallonneux de cinq kilomètres. Mislawchuk, le Néo-zélandais Sam Ward et l’Australien Ryan Bailie ont mené le groupe à la course à pied.

Suivant sa stratégie de course établie avec son entraîneur au Centre national de performance de Triathlon Canada, Jono Hall, Mislawchuk est resté détendu et concentré et s’est rapidement retrouvé à l’avant du groupe de tête, envoyant un avertissement que ça allait être sa journée.

Fort dans les trois disciplines, Mislawchuk a laissé les autres se battre pour l’argent et le bronze après s’être élancé sur le tapis bleu où il a levé les deux bras en l’air et franchi le ruban de la ligne d’arrivée.

« C’est ma première victoire en Coupe du monde. Je suis aux anges et tellement excité », a déclaré le vétéran de l’équipe canadienne. « L’Australie est ma seconde patrie. J’ai beaucoup d’amis, c’est génial de pouvoir réaliser ça devant eux. »

Copeland, un athlète olympique australien, a terminé deuxième avec 52:19. L’Allemand Valentin Wernz a remporté la médaille de bronze avec un chrono de 52:22.

Trois autres Canadiens étaient alignés sur la plage australienne pour le départ de la course. Michael Lori, de Tecumseh, en Ontario, s’est classé huitième avec un chrono de 52:29. Matt Sharpe, de Victoria, a pris la dernière place dans le top-10 à 52:34. Alexis Lepage, de Gatineau, au Québec, a inscrit un temps de 53:06 pour terminer 21e.

Mais cette journée  appartenait à Mislawchuk qui a été une force absolue dans les trois disciplines, faisant de lui le premier Canadien en six ans à gagner une course de triathlon en Coupe du monde. Amélie Kretz a été la dernière Canadienne à entendre l’hymne canadien jouer alors qu’elle se tenait sur la plus haute marche du podium de triathlon de la Coupe du monde. Lors de sa première course de Coupe du monde, Kretz âgée de 20 ans est montée sur le podium en 2013 devant les la foule canadienne rassemblée à Edmonton. Kretz a également remporté une médaille d’argent à la Coupe du monde de Moolooloolaba en 2015. Kirsten Sweetland est la dernière Canadienne à remporter la médaille d’or à Moolooloolaba lorsqu’elle est montée sur le podium en 2009.

Kyle Jones a été le dernier Canadien à remporter une course de Coupe du monde. L’athlète olympique des Jeux de 2012 a également remporté l’étape de la Coupe du monde de 2012 à Edmonton.

Mislawchuk fait un retour en force en 2018, où, en plus de monter sur le podium pour la première fois en Coupe du monde, il a obtenu son meilleur résultat en carrière, une quatrième place, à la Série mondiale de triathlon à Yokohama. C’était sa meilleure performance depuis sa solide 15e place aux Jeux olympiques d’été de 2016 – une course qui a couronné une année au cours de laquelle il a terminé quatre fois parmi les 10 premiers.

Au cours de la saison qui a suivi les Jeux olympiques, Mislawchuk a eu de la difficulté à se classer parmi les 10 premiers en raison d’une blessure à la jambe. Maintenant en forme et en bonne santé, et avec un engagement renouvelé à rester concentré sur le processus, Mislawchuk entame la saison de course 2019 de façon fulgurante. Il s’est classé 11e lors de l’ouverture de la saison de la Série mondiale de triathlon à Abu Dhabi le week-end dernier.

« Le triathlon n’est pas un sport individuel. Je ne pourrais tout simplement pas être ici sans le soutien d’un grand nombre de personnes, a déclaré Mislawchuk. « Mon entraîneur Jono Hall a fait du bon travail pour me préparer à la compétition du  week-end et j’en suis reconnaissant. »

Plus tôt dans la journée, Désirée Ridenour était la seule Canadienne à participer à la course féminine de sprint. La résidente de Cowichan Bay a terminé 31e avec un chrono de 1:01:17.

L’Australienne Ashleigh Gentle a composé avec la chaleur pour gagner avec un temps de 58:15. Renee Tomlin, des États-Unis, a terminé deuxième avec 58:21. L’Italienne Angelica Olmo a remporté la médaille de bronze à 58:25.

Résultats masculins complets: https://bit.ly/2UDTtMv

Résultats féminins complets: https://bit.ly/2TLlRjH

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics et Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

 

Pin It on Pinterest