Tyler Mislawchuk, de retour sur le circuit élite, prend le sixième rang à la Coupe du monde en Chine

CHENGDU, CHINE—Tyler Mislawchuk a terminé sixième à sa première compétition de triathlon d’envergure en neuf mois lorsqu’il a pris part à la formule unique de compétition sur deux jours de la Coupe du monde de Chengdu, en Chine.

Blessé après avoir obtenu la 15e place à ses débuts olympiques à Rio en août dernier, Mislawchuk, âgé de 22 ans, a enregistré un temps de 26 minutes, 57 secondes à la finale super-sprint de dimanche qui comprenait 400 mètres de natation, 10 kilomètres de vélo et 2,5 kilomètres de course à pied.

« C’était ma première course depuis Rio, donc j’avais quelques éléments à dépoussiérer, » a déclaré Mislawchuk, qui a enregistré quatre top-10 en Série mondiale de triathlon il y a un an.  « Je n’ai pas pu courir pendant quatre mois après Rio, donc c’est un bon point de départ pour la saison.  Le triathlon est rempli de hauts et de bas, alors je suis reconnaissant envers les gens qui m’accompagnent pour les deux. »

Mislawchuk est sorti de l’eau près de l’avant du groupe de 30 avant que 29 athlètes ne forment qu’un seul groupe sur le vélo, laissant place à un sprint d’un tour du parcours de course à pied pour déterminer les médaillés.

Le résident d’Oak Bluff, au Manitoba, a terminé à 11 secondes de la médaille d’or remportée par l’Australien Matthew Hauser (26:46) après avoir établi un rythme exalté à l’étape de course.  Il s’est retrouvé à sept secondes derrière l’Australien Luke Willian (26 :50) qui s’est emparé de la dernière place sur le podium.  Rostislav Pevtsov, d’Azerbaïjan, a remporté la médaille d’argent avec un temps de 26 :48.

Un autre Canadien âgé de 22 ans s’est qualifié pour la finale de dimanche après avoir pris le 11e rang de la vague de demi-finale.  Xavier Grenier-Talavera, de Vaudreuil-Dorion, au Québec, a pris le 24e rang avec un temps de 27 :24.

“J’ai du donner mon 100 pour cent afin d’acheminer la finale, alors j’avais épuisé mon énergie avant la course d’aujourd’hui,” a dit Grenier-Talavera. “Je suis satisfait de ma demi-finale sauf pour quelques problèmes dans la deuxième transition. Même si ce n’était pas le résultat auquel je m’attendais, j’y prends de l’expérience importante pour ma prochaine course.”

La formule exceptionnelle de course sur deux jours, qui sera utilisée lors du championnat canadien de Triathlon Canada à Ottawa le mois prochain, est composée de trois rondes masculines de demi-finales sprint (750 mètres de natation, 20 kilomètres de vélo, 5 kilomètres de course à pied) où les neuf meilleurs de chaque ronde se qualifient pour la finale, suivi des trois prochains athlètes avec les temps les plus rapides, pour établir la liste des 30 hommes de la finale A.  Les autres athlètes sont relégués à la finale B.

« J’adore la formule sur deux jours avec les demi-finales et les finales, par contre, je préférerais avoir deux distances sprint puisque c’est plus axé sur la natation, le vélo et la course, » a rajouté Mislawchuk qui est passé en finale après un photo finish samedi avec l’Autrichien Lukas Hollaus et l’Australien Luke Willian.

« C’est bien de pouvoir expérimenter différents format de course.  J’aime la distance olympique mais c’est aussi formidable de faire des distances sprint, des formats de demi-finales et finales comme celui-ci, ainsi que des relais.  C’est bien pour notre sport d’avoir de nouveaux formats qui sont différents. »

Michael Lori, de Tecumseh, en Ontario, était le seul Canadien à se retrouver dans la finale B où il a pris le troisième rang.

Aucune Canadienne ne participait à la course.

Résultats détaillés: http://www.triathlon.org/results/result/2017_chengdu_itu_triathlon_world_cup

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, entraîneurs et officiels, de la base à l’élite.  Avec le soutien de ses précieux partenaires – Training Peaks, Project, Zizu Optics, Flight Centre, et Polar – Triathlon Canada développe, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines compétitives. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, visitez notre site Web au www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest