Les triathlètes canadiens terminent au pied du podium de la Coupe américaine de triathlon sprint CAMTRI à La Barbade

BRIDGETOWN, Barbade—John Rasmussen et Séverine Bouchez ont déployé tout un effort pour mener la charge canadienne avec, respectivement, une quatrième et une cinquième places à la Coupe américaine de triathlon sprint CAMTRI en Barbade dimanche.

Rasmussen, d’Ancaster, en Ontario, était au milieu d’un groupe de six lorsqu’il est sorti de l’eau à l’étape de 750 mètres de natation dans Freshwater Bay pour afficher un temps de 9:35.  Ne perdant pas de temps à combler l’écart pour prendre place au sein d’un grand groupe de tête et parcourir les quatre tours du parcours de vélo de 20 kilomètres, l’athlète âgé de 25 ans n’a pas pu s’adapter aux foulées des meneurs d’une étape chaude de cinq kilomètres de course à pied, le forçant à s’installer en quatrième place avec 58:19.

«Je suis vraiment fier de la façon dont j’ai exécuté la course! Toute l’année, j’ai été capable de faire de bonnes performances contre une concurrence relevée et aujourd’hui, je voulais vraiment voir ce dont j’étais capable. J’ai poussé le rythme dès le début dans l’eau et j’ai fini avec une échappée à deux, avec Edson Gomez, »  a déclaré Rasmussen. « Je suis resté en tête jusqu’aux deux derniers kilomètres de la ligne d’arrivée et je me suis battu pour la troisième place jusqu’à la fin. La chaleur a vraiment eu le meilleur de moi aujourd’hui, mais je me suis poussé à fond et j’ai juste raté le podium de justesse. Je sais à quel point je suis proche et je suis excité de faire un bon bloc d’entraînement en mai pour me préparer pour le Championnat canadien à Ottawa!

Rasmussen a manqué le podium par sept secondes. Le Mexicain César Saracho s’est échappé du peloton pour gagner la course masculine avec un temps de 57:55. Le Colombien Brian Moya s’est assuré de la médaille d’argent avec 58:04, tandis que le Brésilien Matheus Diniz s’est éloigné de Rasmussen pour réclamer le bronze avec 58:12

Taylor Forbes, de Hamilton, était le seul autre homme canadien à s’imposer dans le top 10. Forbes a enregistré un temps bon pour la 10e place avec 59:09.

Pendant ce temps, l’étoile montante Séverine Bouchez a accompli son objectif de terminer parmi les cinq premières en s’alignant au départ sur la plage pour la course féminine.

La Québécoise a eu à composer avec la chaleur intense et les conditions venteuses pour compléter l’épreuve de distance sprint avec un temps combiné de 1:03:39 et afficher son meilleur résultat en carrière, une cinquième place.

« Je suis très heureuse du résultat et d’avoir réussi à terminer dans le top-cinq, » a dit Bouchez.

« Je n’ai pas eu le meilleur départ à la nage et je suis restée coincée à l’arrière, donc j’ai eu à travailler fort pour me retrouver à l’avant.  J’étais contente de sortir de l’eau avec le premier groupe. »

Faisant partie d’un grand groupe qui est sorti sur les plages spectaculaires de la côte ouest de la Barbade, Bouchez a enregistré un temps de 10 :17 à l’étape de 750 mètres de natation.

« Les filles n’ont pas travaillé trop fort sur le vélo, donc nous n’allions pas trop vite.  Je suis partie en échappée sur la colline à chacun des cinq tours, mais personne ne m’a suivi, donc j’étais toute seule contre le vent de face et le groupe réussissait toujours à me rattraper. »

La chaleur intense a joué sur le mental des 20 concurrentes lorsqu’elles ont foulé l’asphalte, mais Bouchez est demeurée patiente et a gardé un bon rythme tout au long de l’étape de cinq kilomètres.

« Je craignais un peu la chaleur, donc je suis partie lentement au début de l’étape de course à pied.  Les autres ralentissaient, mais j’ai gardé mon rythme et j’ai pu rattraper quelques filles.  Je suis vraiment heureuse de la façon dont la saison débute avec ce résultat.  C’est mon meilleur résultat et je suis confiante de poursuivre ma progression durant la saison. »

L’Américaine Lindsey Jerdonek a arrêté le chrono à 1:02:52 pour remporter la médaille d’or.  Deux Mexicaines ont pris les deux dernières places sur le podium.  Vanesa De La Torre a terminé deuxième avec 1:03:00, tandis qu’Adriana Barraza a terminé 23 secondes derrière avec 1:03:23 pour prendre la troisième place.

Les Canadiennes Emy Legault et Elisabeth Boutin ont également terminé dans le top-10.  Legault, de l’Ile Perrot, au Québec, a terminé huitième avec un temps de 1:04:19.  La Montréalaise Boutin s’est glissée derrière sa coéquipière, en neuvième place, avec 1:04:32.

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, entraîneurs et officiels, de la base à l’élite.  Avec le soutien de ses précieux partenaires – Training Peaks, Project, Zizu Optics, Flight Centre, et Polar – Triathlon Canada développe, en collaboration avec le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines compétitives. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, visitez notre site Web au www.triathloncanada.com.

Résultats élite du triathlon sprint CAMTRI: http://www.triathlon.org/results/result/2017_bridgetown_camtri_sprint_triathlon_american_cup

Pin It on Pinterest