Les jeunes Canadiens Noémie Beaulieu et Mathis Beaulieu remportent deux médailles d’or et mènent le Canada à cinq médailles aux Championnats des Amériques de triathlon en Uruguay

MONTEVIDEO, Uruguay- Noémie Beaulieu et Mathis Beaulieu ont poursuivi leur saison en or en remportant les courses individuelles juniors et en menant le Canada à une journée de cinq médailles aux Championnats des Amériques de triathlon à Montevideo, Uruguay, samedi.

Bien que le duo québécois n’ait aucun lien de parenté, ils ont la victoire en commun. Et ils ont prouvé qu’ils sont deux des plus grands espoirs de ce sport tridisciplinaire. Noémie Beaulieu a remporté sa troisième course consécutive dans l’épreuve féminine junior. Mathis Beaulieu a remporté sa septième victoire consécutive chez les hommes juniors.

Deux autres Québécois, Emy Legault et Charles Paquet, ont tous deux couru jusqu’à la marche de bronze du podium dans les courses élites féminines et masculines. Brock Hoel, de West Kelowna, en Colombie-Britannique, est arrivé en tête dans la catégorie des hommes de moins de 23 ans.

Après une quatrième place aux Championnats du monde de triathlon sprint en juin, Noémie Beaulieu, 18 ans, a décroché un titre de championne canadienne et une performance en or à la Coupe des Amériques de triathlon au début du mois à Stockton.

« Je suis vraiment contente de ma course, elle s’est très bien passée », a rayonné Beaulieu. « Il y avait un peu de nervosité au début de la course, mais je suis vraiment heureuse de la façon dont j’ai géré mon effort sur le vélo, puis sur la course à pied, j’ai géré mon effort pour rattraper les filles. »

Beaulieu a de nouveau joué sa tactique à la perfection samedi en se détachant du peloton dans les 750 mètres de natation, les 20 kilomètres de vélo et les cinq kilomètres de course à pied avec un temps de 1:06:31.

« Je suis vraiment heureux de la façon dont la course s’est déroulée. Cela termine la saison sur une bonne note. Bien sûr, il y a le relais demain et j’ai vraiment hâte de montrer ce que je peux faire demain dans cette course », a ajouté l’adolescente canadienne.

Faith Dasso, des États-Unis, a été la deuxième meilleure participante en 1:06:56. Maria Lopez Faraudo, du Mexique, s’est classée troisième à 1:07:07 dans un peloton de 31 athlètes.

Mathis Beaulieu a été imbattable cet été.

L’adolescent du Québec a remporté samedi sa sixième course junior consécutive – une série qui comprend des victoires junior consécutives en Europe , un titre de champion canadien, deux victoires aux Jeux d’été du Canada et une autre médaille d’or à la Coupe des Amériques de triathlon de Stockton.

Le jeune espoir a poursuivi sa série de succès à Montevideo après avoir écrasé le peloton de 55 hommes dans un temps gagnant de 55:45.

« Ma saison a été formidable. J’ai eu beaucoup de victoires et j’ai eu beaucoup de plaisir et je pense que c’est ce dont il s’agit », a déclaré Beaulieu. « Ma saison a super bien été, j’ai eu beaucoup de victoires et je me suis beaucoup amusé et je pense que c’est ca l’important – plus avoir le fun que les médailles mais j’ai hâte à la prochaine saison pour les coupes du monde et tout», a déclaré Beaulieu.

Braxton Legg, des États-Unis, a été le prochain meilleur finisseur 36 secondes derrière à 56:21. Le Mexicain Yael Vladimir Gonzalez Melendez a complété le podium masculin après avoir arrêté le chrono à 56:31.

Les Canadiens remportent un double bronze en course d’élite

Emy Legault et Charles Paquet ont terminé à la troisième place dans les courses élites qui ont été marquées par quelques chutes sur le vélo.

Legault, 26 ans, de L’Île-Perrot, au Québec, s’est frayé un chemin dans des conditions difficiles pour réaliser un temps de 2:02:41 dans le parcours de 1,5 km de natation, 40 km de vélo et 10 km de course à pied.

« La course s’est bien déroulée », s’est réjoui Legault. « La natation était très longue et agitée, alors les filles se sont beaucoup battues. Le vélo s’est bien déroulé et après, il s’agissait d’être stratégique sur la course à pied car il y avait beaucoup de vent. J’ai essayé de me cacher le plus longtemps possible mais tout s’est décidé aux alentours du 7e kilomètre. »

Legault a partagé le podium avec deux athlètes du Brésil. Luisa Baptista a été couronnée gagnante des Championnats des Amériques de triathlon chez les femmes avec un temps de 2:02:18. Vittoria Lopes a terminé deuxième en 2:02:31.

La saison 2022 a été mémorable pour Legault et son entraîneur Kyla Rollinson. Elle a obtenu son meilleur résultat en carrière, soit un top 10, lors de la série de championnats du monde de triathlon à Hambourg, en Allemagne. Elle a également remporté trois médailles d’argent plus tôt ce printemps dans des courses de la Coupe de l’Amérique, alors qu’elle se mesurait à certains des plus grands noms du sport, avant de monter sur son premier podium en carrière en Coupe du monde lorsqu’elle a terminé deuxième à Huatulco. Legault a également enthousiasmé la foule de sa ville natale au Québec à la fin du mois de juin avec une 12e place dans l’épreuve individuelle des Championnats du monde de triathlon sprint, un jour avant de mener les Canadiens à une impressionnante cinquième place dans l’épreuve de relais mixte.

Les hommes d’élite ont mis un point d’exclamation sur une journée exceptionnelle pour les Canadiens. Charles Paquet, de Port-Cartier, Qc. a terminé en troisième place avec un temps de 1:51:27. Paquet s’est hissé dans le top 5 avec son coéquipier, Jeremy Briand, de Montréal, qui a terminé quatrième. Briand a terminé à 17 secondes du podium, en quatrième position, en 1:51:44.

Le Mexicain Crisanto Grajales a terminé en tête du peloton de 70 personnes, avec un temps de 1:51:12. Le Chilien Diego Moya a pointé en 1:51:24 pour la deuxième place.

Le Canadien Brock Hoel a été l’homme le plus rapide dans la catégorie U23, grâce à une huitième place au classement général en 1:52:30.

Résultats complets du championnat de triathlon d’Amercias :

Triathlon Canada est l’organisme directeur de ce sport au pays. Les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada comprennent des athlètes, des entraîneurs et des officiels, de la base au niveau de l’élite. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Subaru Canada – ainsi que la ville de Victoria, le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada forme des champions olympiques, paralympiques et du monde dans toutes les disciplines de course. Pour de plus amples renseignements sur Triathlon Canada, veuillez visiter notre site Web à www.triathloncanada.com.

 

Nation Triathlon Canada. Nous voulons. Nous pouvons. Ne manquez jamais une mise à jour.

commanditaires

Pin It on Pinterest