Amélie Kretz et Tyler Mislawchuk prennent le neuvième rang au prestigieux triathlon de Mooloolaba

MOOLOOLABA, Australie— Les Canadiens Amélie Kretz et Tyler Mislawchuk ont tous deux terminé au neuvième rang de la Coupe du monde féminine et masculine de triathlon sur l’un des parcours les plus éprouvants du monde, samedi à Mooloolaba, en Australie.

Amélie Kretz, âgée de 24 ans, participait à sa première course cette saison et a eu à composer avec les  vagues et les vents forts pour se hisser parmi les 10 premières après avoir arrêté le chrono à 1:00:59 devant des milliers de fans aux abords de la route dans la populaires ville balnéaire australienne.

« Il y a certainement eu des points positifs aujourd’hui, mais étant donné que c’était la première course de la saison j’étais un peu rouillée », a déclaré Kretz, qui a remporté la médaille d’argent sur le célèbre parcours de Mooloolaba en 2015.

« J’ai eu un départ difficile, et j’ai été malmenée par les grosses vagues, mais je n’ai pas paniqué et je me suis lentement frayé un chemin vers l’avant. »

Sortant de l’eau avec les meneuses après l’étape de natation de 750 mètres, l’athlète olympique de Blainville, au Québec, a joué de malchance au début de l’étape cycliste de 20 kilomètres, lorsque sa courroie de casque s’est défaite.

« J’ai dû m’arrêter et la boucler pour ne pas avoir de pénalité. J’ai perdu le groupe à ce moment et je me suis efforcée de le rattraper pour le reste de la course. »

Kretz a eu à puiser dans ses réserves sur le vélo pour limiter les dommages sur le parcours de quatre tours le long de l’Esplanade de Mooloolaba avant d’arriver en deuxième transition avec un retard de 15 secondes sur le peloton de tête.

« J’ai eu une bonne course compte tenu du travail que j’ai dû faire sur le vélo. Je me suis battue jusqu’à la fin et j’ai donné donc je ne peux pas être déçue. Je me suis amusée aujourd’hui, et j’ai couru de manière agressive, donc je suis satisfaite de ça aussi. »

L’Australienne Emma Jeffcoat a terminé au sommet du tableau, enflammant la foule locale après avoir franchi la ligne d’arrivée avec un temps de 59:35. Kirsten Kasper, des États-Unis, a décroché la médaille d’argent avec un temps de 59:51. L’Italienne Angelica Olmo a profité d’une douche au champagne sur la marche de la médaille de bronze, après avoir inscrit un temps de 1:00:00.

Trois autres Canadiennes ont également pris le départ sur la plage. Dominika Jamnicky, de Guelph, en Ontario, a terminé 12e avec un temps de 1:01:20. Desirae Ridenour, l’adolescente de Cowichan Bay, en Colombie-Britannique, a terminé 16e avec un temps de 1:02:13 à sa première course de la Série mondiale de triathlon. Emy Legault, de l’Île Perrot, au Québec, a pris le 25e rang (1:05:08).

Un total de 51 athlètes masculins déterminés ont également plongé dans les eaux de Mooloolaba avec l’espoir de remporter le titre prestigieux.

Tyler Mislawchuk a été le meilleur Canadien avec une neuvième place. Pour une deuxième semaine consécutive, une solide performance à la nage et sur le vélo a mené l’athlète de 23 ans, originaire d’Oak Bluff, au Manitoba, à un temps de 53:49.

Richard Murray, d’Afrique du Sud, a remporté la course masculine avec un temps de 53:09. L’Australien Matthew Hauser a terminé deuxième avec 53:13, tandis que l’Américain Matthew McElroy a remporté la médaille de bronze avec un temps de 53:17.

Parmi les autres résultats canadiens, mentionnons Matt Sharpe, de Victoria, 23e (54:47); John Rasmussen, de Guelph, en Ontario, 26e (55:09); et Brennen Smith, de Regina, 47e (59:02).

Résultats féminins complets: http://bit.ly/2FyH313

Résultats masculins complets: http://bit.ly/2twFDlY

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics, Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest