Triathlon Canada célèbre les lauréats des Prix d’excellence 2016

10 janvier 2017

Daniel et Givens sont lauréats du paratriathlon, Mislawchuk et Kretz remportent les honneurs de la catégorie élite, Lionel Sanders et Heather Wurtele sont honorés en tant qu’athlètes de l’année

VICTORIA—À quelques mois d’avoir fait leurs débuts paralympiques et olympiques à Rio, Stefan Daniel, Chantal Givens, Tyler Mislawchuk et Amélie Kretz sont les triathlètes canadiens qui recevront les Prix d'excellence 2016 de Triathlon Canada.

Alors que les meilleurs athlètes du pays se préparent à lancer une nouvelle saison de natation, de vélo et de course à pied, Triathlon Canada a reconnu les meilleurs de la mémorable saison 2016, soulignée par la médaille d'argent paralympique de Daniel à Rio, ainsi que par l'impressionnante 15e place de Mislawchuk aux Jeux olympiques.

Daniel, âgé de 19 ans, a été nommé paratriathlète de l'année (masculin) après avoir inscrit son nom dans les livres d'histoire en remportant la médaille d'argent lors des débuts paralympiques du sport.  Daniel, qui a participé à la fois à des épreuves para et des épreuves valides de la catégorie élite junior en 2016, a également remporté l'épreuve mondiale de para-triathlon à Yokohama, au Japon pour ouvrir la saison.

« De remporter ce prix est un honneur.  J’étais heureux de la façon dont la saison s’est déroulée et de ma course à Rio, » a dit Daniel.  « Les Jeux paralympiques ont été une expérience spéciale que je n’oublierai pas de sitôt.  La course n’a pas été parfaite, mais je crois que le travail que j’y ai consacré a porté fruit.  Je suis maintenant motivé à poursuivre mon entraînement et à améliorer ma performance de Tokyo. »

Tyler Mislawchuk, de Oak Bluff au Manitoba, a été reconnu comme triathlète élite de l’année (masculin) suite à une percée durant la saison qui a été couronnée par un top-15 aux Jeux olympiques malgré le fait qu’il ait été le plus jeune concurrent de l’épreuve.  Terminant couramment parmi le top-15 de la Série mondiale de triathlon, le triathlète âgé de 22 ans a célébré son meilleur résultat en carrière, une septième place, lors de la dernière épreuve de la Série mondiale de triathlon avant les Jeux.  Il a également obtenu deux 10e places, une 11e place et une 14e place à ses six départs sur le meilleur circuit de triathlon au monde la saison dernière.

« La saison 2016 est une année dont je me souviendrai.  Comme tout athlète d’élite, j’ai eu des hauts et des bas, mais ma qualification pour représenter le Canada à mes premiers Jeux olympiques était un rêve d’enfant qui se réalisait, » a dit Mislawchuk.  « Les choses que j’ai apprises cette saison ont été inestimables, et me permettront sans doute de devenir une meilleur athlète dans les années à venir. »

Chantal Givens, de Winnipeg, s’est méritée les honneurs de paratriathlète élite de l’année (féminine).  Givens a représenté le Canada aux Jeux olympiques de Rio après avoir remporté sa première victoire à une épreuve mondiale de paratriathlon en Espagne l’été dernier.

«Je suis honorée de recevoir cette reconnaissance. J'étais tellement excitée de faire partie de l'histoire en représentant le Canada lors du tout premier événement de paratriathlon à des Jeux multisports d’envergure. Ce fût une expérience incroyable que je chérirai toujours », a déclaré Givens.  « C'était tout sauf des vacances ou facile à Rio, mais les innombrables heures d’entraînement ainsi que le sentiment d'être parmi les meilleurs au monde ont rendu (cette expérience) si spéciale.  Je suis très reconnaissante envers Triathlon Canada, le CMC Manitoba, mes entraîneurs, mes supporters, mes spécialistes, mes amis et ma famille qui méritent tous une part de ce prix. C'était certainement un effort d'équipe. »

Amélie Kretz, de Blainville au Québec a effectué sa propre percée durant la saison 2016 qui lui a valu le titre de triathlète élite de l’année (féminine). L’athlète de 23 ans a obtenu sa place pour représenter le Canada aux Jeux olympiques d’été en enregistrant le meilleur résultat de sa carrière à une épreuve de la Série mondiale de triathlon, une huitième place, à Yokohama au Japon.

« Je me sens très chanceuse et je me réjouis encore une fois de faire partie d'un prestigieux groupe d'athlètes féminines qui ont été nommées athlète d'élite de l'année au Canada », a déclaré Kretz. » « C'était un rêve devenu réalité que de représenter mon pays aux Jeux olympiques. J'ai eu les plus hauts sommets de ma carrière l'année dernière avec ma qualification olympique, et j’ai aussi connu quelques moments assez difficiles. Mais de terminer 2016 avec la reconnaissance de ce prix est super! »

L’Ontarien Lionel Sanders et Heather Wurtele, de Colombie-Britannique, ont été nommés athlètes multisports masculin et féminin de l'année.  Sanders a été couronné roi du triathlon Ironman en 2016 où il a établi un nouveau record du monde de 7: 44.29, pour conclure une saison en or.  Wurtele a obtenu cinq victoires en 2016 pour aller avec une troisième place du Championnat du monde Ironman.

Triathlon Canada a également reconnu ses meilleurs athlètes juniors. Charles Paquet, de Port Cartier au Québec, a été nommé meilleur athlète junior masculin en raison de  sa médaille d'argent remportée au Championnat du monde junior. Desirae Ridenour, de Cowichan Bay en Colombie-Britannique, a remporté les honneurs féminins juniors pour 2016. Ridenour a dominé la scène nationale de compétition et a été la meilleure Canadienne en prenant le sixième rang du Championnat du monde junior.

Triathlon Canada a également reconnu Paul Lavoie et Michael Greenberg en leur décernant le Prix d'excellence William J. Hallett qui met en vedette d'importants contributeurs / bénévoles de la communauté de triathlon. Lavoie est un membre dévoué du conseil d'administration de Triathlon Nouveau-Brunswick depuis près de deux décennies où il a joué un rôle clé dans l'élaboration du plan stratégique de l'organisation. Greenberg a consacré une grande partie de sa vie au triathlon en Ontario, à la fois comme athlète et plus récemment comme président de Triathlon Ontario.  

 

Certains des autres lauréats comprennent les suivants:

 

Prix d’excellence des entraîneurs

Entraîneure élite de l’année– Carolyn Murray

 

Prix d’excellence des groupes d’âge - sont décernés aux athlètes qui remportent une médaille à une épreuve de championnat du monde, dans la moitié supérieure du classement de tous les finalistes et qui sont membres de leur association provinciale de triathlon.

 

Aquathlon

Kamal Maghri (Québec) – 40-44 Hommes

 

Triathlon sprint

Chelsea Raymond (Colombie-Britannique) – 30-34 Femmes

 

Triathlon standard

RJ Ross (Ontario) – 35-39 Hommes

Kirstie Kniaziew (Ontario) – 40-44 Femmes

 

Duathlon

Jasmin Aggarwal (Ontario) – 20-24 Femmes

Lynda Gingras (Québec) 35-39 Femmes

Steve Beasley (Ontario) – 60-64 Hommes

David Field (Ontario) – 60-64 Hommes

Sharryn Oleskiw (Ontario) – 70-74 Femmes

 

Duathlon sprint

Diane Eller (Ontario) – 70-74 Femmes

 

Triathlon longue distance

Claire Robinson (Colombie-Britannique) – 20-24 Femmes

Scott Cooper (Québec) – 25-29 Hommes

Janine Willis (Alberta) – 40-44 Femmes

Patrice Brisindi (Québec) – 45-49 Hommes

Erica Mantay (Ontario) – 50-54 Femmes

Pierre Heynemand (Québec) – 50-54 Hommes

Barbara Polehoykie (Colombie-Britannique) – 55-59 Femmes

Fawn Whiting (Colombie-Britannique) – 30-34 Femmes

Cullen Goodyear (Colombie-Britannique) – 65-69 Femmes

Colm Kelly (Ontario) – 70-74 Hommes

 

Cross Triathlon

Cal Zaryski (Alberta) – 45-49 Hommes

Scott Forrest (Colombie-Britannique) – 60-64 Hommes

Julia Totosy (Ontario) – 30-34 Femmes

Carl Peterson (Colombie-Britannique) – 65-69 Hommes

Brooke Darlington (Ontario) – 35-39 Femmes

 

Triathlon Canada est l’organisme directeur du triathlon au pays.  Le triathlon est reconnu comme sport olympique depuis l’an 2000 et comme sport paralympique depuis les Jeux de 2016.  Le mandat de Triathlon Canada est de promouvoir, de cultiver, d’organiser et de développer le sport et ses disciplines connexes au Canada.  Pour plus d’informations à propos de Triathlon Canada, veuillez visiter www.triathloncanada.com.