Les triathlètes canadiens terminent quatrièmes du relais par équipe mixte aux Jeux du Commonwealth de 2018

GOLD COAST, Australie—Quatre des meilleurs triathlètes canadiens ont uni leurs forces pour remporter la quatrième place au relais par équipe mixte aux Jeux du Commonwealth samedi à Gold Coast, en Australie.

Une jeune équipe talentueuse composée de Joanna Brown (Carp, Ont.), Tyler Mislawchuk (Oak Bluff, Man.), Desirae Ridenour (Cowichan Bay, C.-B.) et Matt Sharpe de Victoria se sont mesurés à plusieurs des plus grands noms du sport pour se hisser au quatrième rang pour une deuxième fois consécutive aux Jeux du Commonwealth avec un temps de 1:19:35.

« C’était très difficile. J’aurais aimé m’accrocher jusqu’à la fin, mais je n’y suis pas arrivé assez rapidement », a déclaré Sharpe, qui faisait également partie de l’équipe canadienne qui a terminée quatrième aux Jeux de 2014.

Récemment nommée discipline de médaille officielle pour les Jeux olympiques d’été de 2020, le relais par équipe mixte a tenu sa promesse samedi comme l’une des épreuves les plus excitantes et les plus intéressantes pour les amateurs de triathlon, avec des équipes composées de deux femmes et deux hommes complétant un triathlon sur courte distance (250m de natation, 7km de vélo, 1,5km de course) avant de donner le relais à leur coéquipier pour la prochaine étape.

Brown, âgée de 25 ans, qui est devenue la quatrième triathlète canadienne à remporter une médaille aux Jeux du Commonwealth lorsqu’elle s’est emparée de la médaille de bronze de la course individuelle féminine jeudi, était la première à s’élancer sur le parcours pour le Canada.  Brown est sortie de l’eau au troisième rang avant de s’attaquer au parcours de vélo de deux tours au cœur de la Gold Coast.  La talentueuse Canadienne s’est battue pour conserver sa position, mais s’est retrouvée à l’arrière du peloton de chasse alors que les meneuses de l’Australie et de l’Angleterre sont parties en échappée. Quatrième à son arrivée en deuxième transition, Brown a eu du mal à mettre ses chaussures avant de prendre le parcours de course à pied de 1,5 kilomètre en sixième position. Elle est remontée d’une place au tableau avant de donner le relais à Mislawchuk.

« Je suis tellement fière de mes coéquipiers aujourd’hui. J’ai senti que je les avais laissés tomber un peu au début. Je n’avais plus rien quand j’ai commencé, mais nous avons tout donné », a déclaré Brown. « Nous avons une équipe très forte et j’aime concourir avec eux. Il y a juste quelques petites choses que nous devons améliorer. »

Déterminé à se racheter après une course individuelle décevante, Mislawchuk, âgé de 23 ans, a rapidement annoncé ses couleurs où il est remonté de deux places dans l’eau en signant le troisième meilleur temps du groupe. Une transition sans encombre et rapide l’a propulsé sur le parcours de vélo où il s’est mesuré  au Néo-Zélandais Ryan Sissons sur le parcours de deux tours. En prévision de la bataille pour la médaille de bronze qui allait s’ensuivre, Mislawchuk a donné le cinquième rang aux Canadiens à la fin de son étape.

« Ce sport est plein de petits pourcentages. Les petites erreurs sont ce qui fait la différence dans une course. Cela ne semble pas beaucoup, mais les petites choses s’additionnent », a déclaré l’athlète olympique Mislawchuk. « J’aime les triathlons et j’aime le relais mixte. Je suis déçu comme tout le monde, mais nous avons donné notre meilleur mais il nous en manquait un peu. »

C’est Desirae Ridenour, une athlète de développement de 18 ans, qui a attiré l’attention du monde entier avec un effort audacieux. L’athlète du Centre national de performance, guidée par l’entraîneur Jono Hall, s’est hissée d’une place au tableau suite à une bonne étape de natation. Après avoir effectué une des transitions les plus rapides vers le vélo, Ridenour a roulé avec Andrea Hewett de Nouvelle-Zélande jusqu’au milieu du deuxième tour, avant de prendre la troisième place. Vidant son réservoir à la course, Ridenour a glissé en quatrième position avant la fin de son étape, mais a permis au Canada d’améliorer son rang d’une place avant la dernière étape.

« C’est assez difficile. Nous avons fait de notre mieux et nous avons manqué le podium », a ajouté Ridenour.

Avec l’Australie et l’Angleterre établissant le rythme en tête, les espoirs de médailles du Canada étaient entre les mains de Matt Sharpe.

Sharpe avait du pain sur la planche pour rejoindre la Nouvelle-Zélande pour la dernière place sur le podium. L’athlète de 26 ans a conservé la quatrième place à l’étape de natation avant de s’élancer sur le parcours de vélo suite à une transition rapide et fluide.

Avec le champion des Jeux du Commonwealth, Justin Birtwhistle, devançant Alistair Brownlee et le reste du peloton de la dernière étape pour mener les Australiens à une médaille d’or avec un temps de 1:17:36, Sharpe a continué à traquer les Kiwis.

L’Angleterre a terminé à 52 secondes des meneurs, en deuxième place, avec 1:18:28.

Le Canadien Sharpe s’est efforcé pour réduire l’écart avec la troisième place après une solide étape à vélo et une bonne étape de course, mais a manqué de terrain, franchissant la ligne d’arrivée en quatrième position.

«J’aurais aimé être là à la fin et je suis un peu frustré de ne pas pouvoir m’y rendre, mais nous avons le temps d’apprendre de ça et de revenir plus fort», a déclaré Sharpe.

Sharpe et les Canadiens ont terminé sept secondes derrière la Nouvelle-Zélande qui a décroché la médaille de bronze avec un temps de 1:19:28.

Avec une profondeur accrue dans le bassin d’athlètes, le relais par équipe mixte est un élément essentiel de la stratégie de haute performance de Triathlon Canada en vue des Jeux olympiques d’été de 2020. Mislawchuk et Brown ont fait partie de l’équipe canadienne qui a terminé cinquième aux Championnats du monde de relais par équipes mixtes l’an dernier à Hambourg, en Allemagne. Le meilleur résultat du Canada aux Championnats du monde de relais par équipes mixtes est survenu en 2009 lorsque l’équipe menée par Simon Whitfield a remporté le bronze à Des Moines en Iowa.

Les Jeux du Commonwealth de 2018 ont lieu du 4 au 15 avril 2018 à Gold Coast, en Australie, avec 70 pays participants et plus de 4000 athlètes.

Résultats complets du relais par équipe mixte: https://bit.ly/2Jrlodx

À PROPOS DE JEUX DU COMMONWEALTH CANADA

Jeux du Commonwealth Canada (JCC) est le détenteur des droits de franchise internationaux des Jeux du Commonwealth et du mouvement du Commonwealth au Canada, en plus d’être un membre à part entière de la communauté sportive canadienne. La mission de JCC est de consolider la place du sport au Canada et à travers le Commonwealth en participant aux Jeux du Commonwealth et en utilisant le sport comme outil de développement. Visitez www.commonwealthgames.ca pour plus d’informations.

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU, Training Peaks, Garneau, Zizu Optics, Zone3 – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest