Alexis Lepage Beaming remporte la médaille de bronze à la Coupe du monde de Triathlon en Chine

CHENGDU, CHINE—Alexis Lepage a eu la course de sa vie pour remporter sa première médaille de triathlon en carrière en Coupe du monde de triathlon, remportant le bronze dimanche à Chengdu, en Chine.

L’athlète de 25 ans s’est emparé de la troisième place grâce à un excellent sprint vers la ligne d’arrivée qui s’est terminé par un photo-finish pour les deux dernières places sur le podium en une rare épreuve de deux jours.

Une course parfaitement exécutée dans les trois disciplines, l’athlète originaire de Gatineau, au Québec, a réalisé un temps de 27:55 dans la distance de super sprint qui combinait des étapes de 500 mètres à la nage, 10 kilomètres en vélo et une course à pied de 2,5 kilomètres.

« L’hiver a été long avec quelques DNF lors de mes deux dernières courses, je suis donc très fier d’être sur le podium », a déclaré Lepage, qui a dit que son déménagement récent pour travailler avec Jono Hall, entraîneur au Centre national de performance de Triathlon Canada, à Victoria, avait contribué au développement de ses compétences.

« Je ne m’attendais pas à ça aujourd’hui, mais j’ai travaillé fort et je me suis assez bien entraîné. C’est bon d’être sur le podium. »

Lepage et son compatriote Matt Sharpe se sont qualifiés pour la finale de dimanche, après avoir terminé sixièmes de leur demi-finale respective sur distance sprint (nage de 750 mètres, vélo de 20 kilomètres et course de 5 kilomètres) samedi. Les neuf meilleurs athlètes de chacune des trois manches, ainsi que les trois prochains temps les plus rapides, ont pris une des 30 places sur le ponton pour tenter de remporter les médailles.

« Le plan d’hier était de garder le contrôle de la situation et de ne jamais trop pousser sur le vélo ou durant la course à pied « , a dit Lepage, dont les premiers podiums internationaux majeurs ont été remportés l’an dernier avec une médaille d’or et d’argent aux courses CAMTRI.

« J’ai eu un bon départ à la nage aujourd’hui et j’ai juste suivi les bons pieds. Nous avons très bien travaillé ensemble sur le vélo. Je me sentais à l’aise et tout s’est mis en place à la course. J’avais encore des jambes pour la course, donc j’étais content de ça. »

Lepage a tout donné quand il a plongé dans l’eau pour l’étape de nage où la combinaison isothermique était interdite. En sortant de l’eau en troisième position, le Canadien a baissé la tête, accéléré le rythme et s’est retrouvé dans un groupe de 11 coureurs après la première transition, dont son coéquipier Matt Sharpe, de Victoria.

Le groupe de tête s’est rapidement réduit à huit après la chute d’un athlète néo-zélandais, forçant Sharpe à revenir dans un gros peloton de chasse qui accusait un retard de 31 secondes après le premier des trois premiers tours sur le parcours vallonné et sinueux de vélo.

Roulant avec le peloton de huit pendant toute l’étape de vélo, Lepage est descendu du vélo avec trois athlètes de front, se battant pour une position durant l’étape de 2,5 kilomètres de course à pied.

L’Australien Matthew Hauser s’est élancé vers la médaille d’or avec un chrono de 27:42, et Lepage s’est battu à trois avec 13 secondes de retard pour les deux dernières places sur le podium.

Égalant les foulées de la concurrence tout au long du dernier tour, Lepage a fait la première tentative à un peu plus de 200 mètres de l’arrivée, avant que le parcours plat ne redescende en boucle dans le dernier droit, donnant lieu à un tout un sprint.

À la ligne d’arrivée, Ben Kanute, des États-Unis, a remporté la médaille d’argent par un cheveu devant le grand Québécois. Un photo-finish a déterminé les médailles après que les deux aient affiché des temps égaux à 27:55.

« C’était un sprint assez difficile. Je pensais que j’allais être deuxième, mais Ben m’a doublé dans les cinq derniers mètres. C’est tellement agréable d’être sur le podium, a dit Lepage.

Matt Sharpe s’est également battu jusqu’à la fin, terminant en 14e place à 28:24.

L’adolescente canadienne de 19 ans, Hannah Henry, de Victoria, a connu un solide début en Coupe du monde. La seule Canadienne à se qualifier pour la finale avec les 30 meilleures athlètes après avoir terminé 13e dans sa demi-finale, Henry a terminé 19e au classement général en 32:23.

Les 14 meilleures athlètes de chacune des deux demi-finales féminines, et les deux chronos les plus rapides suivants, se sont qualifiées pour la finale de dimanche.

L’Allemande Laura Lindemann est entrée dans le cercle des gagnantes avec un chrono de 31:18. Renee Tomlin, des États-Unis, a terminé deuxième avec 31:34. La Belge Valirie Barthelemy a arrêté le chrono à 31:35 pour la médaille de bronze.

Résultats complets: https://www.triathlon.org/results/result/2019_chengdu_itu_triathlon_world_cup

À PROPOS DE TRIATHLON CANADA

Triathlon Canada est l’organisme directeur du sport au pays. Des athlètes, des entraîneurs et des officiels de la base jusqu’à l’élite forment les plus de 22 000 membres de Triathlon Canada. Avec le soutien de ses précieux partenaires corporatifs – 94 FORWARD, 2XU Canada, Training Peaks, Zizu Optics, Subaru Canada – ainsi que le gouvernement du Canada, le Comité olympique canadien, le Comité paralympique canadien et À nous le podium, Triathlon Canada développe des champions olympiques, paralympiques et mondiaux dans toutes les disciplines. Pour plus d’informations sur Triathlon Canada, veuillez nous rendre visite sur  www.triathloncanada.com.

Pin It on Pinterest